L'Université de Montpellier rentre au top 300 du classement de Shanghai

 |   |  364  mots
(Crédits : UM - Miss Buffet Froid)
Dans la dernière édition du classement de Shanghai, publiée le 15 août, l'Université de Montpellier quitte le top 400 pour rejoindre les 300 universités les mieux notées au monde. Elle est l'un de deux seuls établissements français à signer cette performance, aux côtés de l'École normale supérieure de Lyon.

L'Université de Montpellier intègre les 300 établissements les mieux notés au monde selon le dernier classement de Shanghai, publié le 15 août. Établi tous les ans depuis 2003, ce document, l'un des trois faisant référence dans le milieu universitaire, détermine les 500 meilleures universités au monde en fonction des publications dans la presse scientifique et du nombre de prix Nobel issus de ces établissements.

Une année faste

Dans la précédente édition, l'Université de Montpellier figurait dans le Top 400 du classement de Shanghai. "Elle gagne ainsi 100 places par rapport à 2016", se félicite l'établissement sur son compte Twitter.

"Deux établissements qui figuraient dans le top 400 progressent et entrent désormais dans le top 300 : il s'agit de l'université de Montpellier et de l'École normale supérieure de Lyon", relève le ministère de l'Enseignement supérieur.

"Cette progression qui valorise la vitalité de la recherche et de l'innovation sur le site de l'Université de Montpellier, s'inscrit dans une année pleine de réussite, renchérit Armande Le Pellec Muller, recteur de la région académique Occitanie, recteur de l'académie de Montpellier, chancelier des universités. En février 2017, le projet MUSE, porté par l'université et fédérant dix-neuf partenaires, a bénéficié d'une dotation de 550 M€, soit 17 M€ par an dans le cadre du deuxième programme d'investissements d'avenir (PIA2)."

De même, ce classement intervient un mois après la 2e position obtenue par l'Université de Montpellier sur le thème de l'écologie, au classement mondial des disciplines académiques de Shanghai.

Trois universités régionales au classement

Au total, trois établissements de la région académique Occitanie sont présents parmi les 500 du classement 2017 : outre l'Université de Montpellier, l'Université Paul Sabatier Toulouse 3 figure aussi au top 300, tandis que l'Université de Toulouse 1 Capitole se classe au top 400.

Dans cette édition 2017, la France place trois établissements dans le top 100 des meilleures universités, à égalité avec le Japon, mais loin derrière les États-Unis (48) et la Grande-Bretagne (9). La première française, l'Université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI), se classe 40ème.

L'Université de Montpellier est la 6ème université de France avec 45 000 étudiants et 16 composantes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :