Pôle Emploi Occitanie évalue ses performances

 |   |  707  mots
Serge Lemaître, directeur régional de Pôle Emploi Occitanie.
Serge Lemaître, directeur régional de Pôle Emploi Occitanie. (Crédits : DR)
Tout comme une entreprise, Pôle Emploi a des objectifs et doit rendre compte des résultats de ses actions. Serge Lemaître, le directeur régional Occitanie, a fait le point le 8 février sur les performances régionales.

Pôle Emploi Occitanie emploie 4 600 agents dont 3 200 conseillers, pour une population inscrite, fin décembre 2016, de 647 965 demandeurs d'emploi (toutes catégories), dont 558 621 dans les catégories A, B et C, et 360 672 en catégorie A. Selon l'INSEE, le taux de chômage au 3e trimestre 2016 était de 11,7 % en Occitanie (+ 2 % vs France), « avec le plus faible taux de France en Lozère, 6,4 %, et le plus élevé dans les Pyrénées-Orientales, à 15,4 % », précise Serge Lemaître, directeur régional Pôle Emploi Occitanie, à l'occasion d'une conférence de presse le 8 février, pour présenter les résultats 2016 de l'établissement public.

« Depuis plusieurs années, une convention tripartite lie l'État et les partenaires sociaux, déclare Serge Lemaître. La convention 2015-2019 fixe à Pôle Emploi des missions, des demandes d'évolution de notre façon de travailler et des objectifs de résultats. On est aujourd'hui à mi-parcours de cette convention, et sur les 11 indicateurs qui mesurent la performance de Pôle Emploi, 10 ont été atteints à la fin 2016 en Occitanie. »

Un manque d'information

Dans le champ de l'indemnisation, Pôle Emploi Occitanie verse chaque année 3,1 Mds € à environ 330 000 demandeurs d'emploi, avec 94,3 % des premiers paiements qui sont effectués dans les délais.

Si les demandeurs d'emplois se déclarent satisfaits des informations liées aux allocations pour 72,4 %, en revanche, l'enquête de satisfaction trimestrielle (effectuée par Ipsos) révèle que 63,9 % sont satisfaits du suivi dont ils bénéficient, soit un résultat en deçà des objectifs fixés par la convention (67,5 %).

« Les demandeurs d'emploi nous indique que leur insatisfaction provient d'un manque d'informations sur le marché du travail, sur la formation et sur leur projet professionnel, et d'un manque d'offres d'emploi, rapporte le directeur régional. C'est sur ces champs que nous avons à progresser... On observe que la satisfaction des demandeurs d'emploi progresse avec le nombre de contacts avec son conseiller. »

En Occitanie, le nombre moyen de demandeurs d'emploi est de 177 par conseiller, mais tous n'ont pas le même degré d'autonomie et donc pas la même intensité de suivi.

« La région compte 49 942 demandeurs d'emploi en accompagnement intensif, soit une augmentation de 19 % en un an, précise Serge Lemaître. Il s'agit de publics très éloignés de l'emploi. Depuis un an et demi, pour ceux qui cumulent en plus des difficultés de logement, de santé ou financières, nous avons mis en place l'accompagnement global, c'est à dire un suivi en binôme avec un travailleur social du Conseil départemental. »

Ce dispositif est en place dans 12 des 13 départements d'Occitanie, et concerne 2 700 demandeurs d'emplois. Dans l'Hérault, seul département qui n'en est pas encore doté, « les négociation sont en cours avec le Département, il n'y a pas de blocage politique », rassure Serge Lemaître.

76,4 % des entreprises satisfaites

Aujourd'hui, en Occitanie, s'affichent 50 000 offres d'emploi, dont 27 000 proviennent des partenaires, tous les job-boards hormis Le Bon Coin.

« 99 000 entreprises nous ont confié 227 000 offres d'emploi en 2016, soit une progression de 12 %, ajoute le directeur régional de Pôle Emploi. Les 470 conseillers dédiés aux entreprises ont joué un rôle dans cette augmentation... 76,4 % des entreprises se disent satisfaites de leur dernière opération de recrutement par Pôle Emploi. Un chiffre que nous expliquons car l'Occitanie présente un tissu régional fait de nombreuses petites entreprises qui ont besoin d'un appui quand elles recrutent. »

Enfin, sur le champ du retour à l'emploi, le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée a diminué de 0,9 % (140 406 en catégorie A, soit 42 %) en un an. Toutes catégories, ils sont 242 298 en Occitanie. Et le taux d'accès à l'emploi à six mois après la fin d'une formation financée ou rémunérée par Pôle Emploi est de 59 %.

L'année 2016 a enregistré 376 387 retours à l'emploi (+ 5,8 %). Mais il convient de préciser qu'est considéré comme retour à l'emploi tout contrat de minimum un mois.

« Nous travaillons sur les déclarations préalables à l'emploi (DPAE, ndlr), explique Serge Lemaître. Sur les 3 164 000 DPAE de 2016, 7 % concernaient un CDI, soit 216 000, 3 % un CDD de plus de 6 mois, et 8 % un CDD de 1 à 5 mois. Tout le reste est inférieur à un mois. »

Et de rappeler que la région Occitanie est fortement touchée par les emplois saisonniers (52 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :