Tous Entreprenants va collaborer avec les Nations Unies

 |   |  499  mots
Pierre Alzingre lors de son passage au siège de l'ONU à New York, le 28 février, pour rencontrer les responsables du programme des Global Goals
Pierre Alzingre lors de son passage au siège de l'ONU à New York, le 28 février, pour rencontrer les responsables du programme des Global Goals (Crédits : Tous Entreprenants)
Organisée par Tous Entreprenants, la finale du concours Start'Up Lycée se tiendra du 2 au 4 mars à San Francisco, et mettra aux prises trois lycées français implantés aux États-Unis, et un collège de Montpellier. À l'occasion, l'agence montpelliéraine dévoilera un outil pédagogique intégrant les 17 "Objectifs de développement durable" portés par l'ONU, à qui elle le présentera officiellement en juin prochain.

À l'occasion de sa 5e édition, Start'Up Lycée connaîtra pour la première fois une finale aux États-Unis, du 2 au 4 mars à San Francisco, qui opposera 32 élèves venus des lycées français de San Francisco, de New York et de Chicago, et du collège Simone Veil de Montpellier. Conçue et organisée par l'agence montpelliéraine Tous Entreprenants, l'opération est un format pédagogique sous forme de concours visant à créer une entreprise innovante par équipe, dans chaque établissement, en 48 heures.

Une présentation à l'ONU le 28 juin

Dans le cadre de cette démarche pédagogique, Tous Entreprenants utilise depuis l'origine du concours le programme des "objectifs de développement durable" (Global Goals) porté par les Nations Unies en tant que "référentiel du développement du monde", et décliné en 17 priorités. Cette 5e édition de Start'Up Lycée se basera sur quatre de ces priorités : comment "nourrir", "soigner", "éduquer" et "protéger" la planète et ses habitants.

À cette occasion, Tous Entreprenants dévoilera l'InnoRecord Global Goals, un nouvel outil pédagogique permettant de croiser des idées et des outils dans la création de nouveaux services ou produits, en lien avec le programme éponyme de l'ONU. Et l'agence montpelliéraine va plus loin : après une rencontre, le 28 février, avec l'équipe des Nations Unies chargée de diffuser les Global Goals dans le monde, Tous Entreprenants présentera officiellement l'InnoRecord et l'ensemble des ses formats pédagogiques (Start'Up Lycée, La Startup est dans le Pré, Patent Shaker, Un Tramway nommé Startup, etc.) à l'ONU en juin prochain en vue d'une possible intégration à ses programmes d'éducation.

"Nous présenterons officiellement Start'Up Lycée, nos outils et nos process lors d'une journée dédiée à l'éducation et aux Global Goals le 28 juin prochain à New York, révèle Pierre Alzingre, fondateur de Tous Entreprenants. Les membres de l'ONU ne connaissent pas de programme tel que le nôtre, associant l'innovation des start-ups à l'éducation pour sensibiliser aux enjeux mondiaux."

Tous Entreprenants se structure

Par ailleurs, Tous Entreprenants sera formellement constituée en SAS à compter d'avril 2017. La structure est issue de Visionari, le cabinet de conseil en marketing de l'innovation fondé par Pierre Alzingre.

Tous Entreprenants a récemment intégré plusieurs associés, dont Nicolas Triol, cofondateur du réseau FIVE (salles de foot à 5 indoor), Mathieu Gabaudan, fondateur de MyCast.mobi (solution d'accès aux podcasts audio) et Sofian Bettayeb, ex-dirigeant de Drom Paintball (équipementier pour le paintball). Elle prépare une levée de fonds d'ici la fin de l'année.

"Visionari va se recentrer sur l'accompagnement des start-ups et le conseil aux territoires, alors que Tous Entreprenants fera de la création d'événements collaboratifs ou de programmes d'open innovation, résume Pierre Alzingre. Pour cette nouvelle structure, nous ambitionnons de toucher 30 000 collégiens et lycéens à travers nos différents formats dès la deuxième année d'activité."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :