Françoise Guetron-Gouazé, tête de liste UMP-UDI pour les cantonales

 |   |  268  mots
(Crédits : Edouard Hannoteaux)
L’ex-directrice de bpifrance en région, Françoise Guetron-Gouazé, qui a fait valoir ses droits à la retraite en 2014, sera tête de liste aux côtés de Gérard Francalanci, sur la liste conjointe UMP-UDI pour les prochaines élections cantonales.

Françoise Guetron-Gaouzé, ancienne directrice régionale de bpifrance, entre en politique, et se présente en tête de liste aux côté de Gérard Francalanci sur la liste UMP-UDI pour les prochaines cantonales, qui auront lieu les 22 et 29 mars 2015.

« Je crois fermement que les femmes doivent s'engager dans la vie publique, affirme Françoise Guetron-Gouazé, qui n'a pas pris plus d'une semaine pour réfléchir à son engagement, lorsqu'elle a été sollicitée. J'ai pu le voir durant ma carrière professionnelle, les femmes n'ont pas la même gestion que les hommes et apportent bon sens et hauteur de vue. »

Poussée par l'envie de sortir de son cercle habituel et d'agir sur un territoire qu'elle connait bien, le canton qu'elle brigue est le canton 2, qui couvre le nord de Montpellier, sur la zone des hôpitaux-facultés, « le canton du savoir et de la santé ».

« Ce qui m'attire dans le département, c'est la notion de proximité et la dimension de territoire, explique-t-elle. Me présenter sur des élections plus larges, comme les législatives, ne m'intéresse pas. J'ai envie de perpétuer le lien entre le territoire et sa population, et ça, c'est le Département qui le fait. »

Et si le sort des Départements reste encore indéfini au regard de la future réforme territoriale, cela importe peu.

« Il y a encore six années de travail devant nous, et du travail il y en a, remarque-t-elle. J'ai eu une belle carrière, et j'ai été bien servie par la vie. Aujourd'hui, j'ai envie de servir à mon tour. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2015 à 10:18 :
Félicitations.
C'est une femme de qualité dont les mérites ne sont plus à prouver .S'engager en politique est tout à son honneur et c'est de façon citoyenne qu'elle le fait : pour servir et non pour se servir ! Bonne chance

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :