Jean Dreveton élu président de la CRCC de Nîmes

 |   |  270  mots
(Crédits : CRCC Nîmes)
Jean Dreveton a été élu, le 11 janvier, nouveau président de la Compagnie des Commissaires aux Comptes de Nîmes, succédant à Aude Beziat. Parmi ses priorités figure la réforme européenne de l'audit, dont la transposition en droit interne impacte la profession.

Jean Dereveton, commissaire aux comptes à Avignon, vient d'être élu président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes (CRCC) de Nîmes. Il succède à Aude Beziat pour un mandat de deux ans.

Jean Drevton dirige le cabinet J. Causse & Associés (15 commissaires aux comptes, 110 salariés).  Il a été, jusqu'en 2016, président de la commission de contrôle du budget au sein de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC), et membre du comité de coordination du contrôle d'activité auprès du Haut Conseil des Commissaires aux Comptes (H3C).

Sur le plan régional, après une précédente présidence assurée entre 2005 et 2008, il s'agit du troisième mandat de Jean Dreveton à la tête de la CRCC de Nîmes.

« Avec la réforme européenne de l'audit, le H3C a gagné en autorité, déclare-t-il dans un communiqué. Il a désormais la responsabilité de l'ensemble de l'organisation de la profession, avec toutefois la possibilité de déléguer certaines missions, jusqu'ici traitées en région, directement à la CNCC, vidant au passage les CRCC d'une partie de leur substance. Nous souhaitons entamer une bataille au niveau national afin de conserver en région le moteur de la vie des cabinets, et l'accompagnement de proximité de nos confrères. »

La CRCC de Nîmes couvre les quatre départements du ressort de la Cour d'Appel de Nîmes : Ardèche, Gard, Lozère et Vaucluse. Elle regroupe 296 professionnels et 129 sociétés de commissariat aux comptes, qui interviennent dans près de 4 300 entreprises, institutions ou associations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :