Lozère : Sophie Montel, nouvelle dircab au Département

 |   |  539  mots
Vincent Taissère sera remplacé, à compter d'avril, par Sophie Montel
Vincent Taissère sera remplacé, à compter d'avril, par Sophie Montel (Crédits : CD48)
Sophie Montel prendra ses fonctions de nouvelle directrice de cabinet de Sophie Pantel, présidente du Conseil départemental de Lozère, en avril prochain. Elle remplace Vincent Taisseire qui part rejoindre Denis Bouad dans le Gard, comme collaborateur politique et conseiller technique.

Actuellement domiciliée à Marseille, Sophie Montel connaît bien la Lozère pour être mariée à un Vialassien, fief de Sophie Pantel, présidente du département. Cette mère de famille de 34 ans, titulaire d'un Master management, stratégie et logistique, a travaillé pendant dix ans dans le secteur privé.

« J'ai d'abord été quatre ans manager dans un magasin Virgin, puis six ans dans le recrutement d'approche directe, raconte-t-elle. Depuis quelques années mon mari et moi cherchions à revenir en Lozère. Je connais bien la présidente qui m'a proposé ce poste. C'était une opportunité que je ne pouvais pas refuser. »

Valeurs lozériennes

La nouvelle directrice de cabinet devra désormais saisir l'ensemble des rouages qui font fonctionner le département, même si, depuis dix ans qu'elle en a fait un lieu de villégiature, elle en connaît les enjeux et les valeurs, qu'elle partage en tous points.

« En Lozère il y a de vrais projets de désenclavement en même temps qu'un désir de conservation de ce beau territoire. On met des choses en place tout en gardant une certaine ruralité, dans le bon sens du terme. Les élus sont des gens qui habitent là depuis très longtemps, ils s'investissent au quotidien et on voit la portée concrète de leurs actions. C'est ce qui m'a plu. »

Il reste un mois avant la naissance de son second enfant, c'est la raison pour laquelle elle ne prendra ses fonctions que fin avril, « ce qui ne m'empêche pas d'être déjà dans les dossiers et de me documenter par moi-même en attendant de rejoindre la Lozère. » Mi-janvier, Sophie Montel est d'ailleurs venue passer une semaine auprès de Vincent Taisseire, qu'elle remplace, et de sa future équipe.

« L'idée c'est d'être dans le continuité, poursuit-elle, puisque les choses fonctionnent bien telles qu'elles sont. Je crois que c'est pour cela que la présidente m'a recrutée : elle sait que nous avons beaucoup de traits de caractère communs, mon prédécesseur et moi, même si nos profils sont différents. »

Nouvelles responsabilités pour Vincent Taisseire

Vincent Taisseire, de son côté, quitte ses fonctions vendredi 27 janvier. Une vacance de quelques mois à la tête du cabinet, donc, qui sera palliée par les équipes en place. Il rejoint le Gard et son président, Denis Bouad, en tant que collaborateur politique et conseiller technique.

« Je suis originaire de ce département et je connais le président de longue date, souligne-t-il. Je rejoins une équipe avec un certain nombre de portefeuilles. C'est un poste complètement différent pour moi, dans un département important par sa taille et sa démographie. Ce sont d'autres types de responsabilités qui m'attendent. »

Vincent Taisseire était en poste en Lozère depuis mai 2015, soit quelques semaines seulement après l'arrivée de Sophie Pantel à la tête du Département. Un véritable challenge à l'époque que l'arrivée de cette nouvelle majorité. « C'était un renouvellement inédit et historique en Lozère et j'ai pu mettre en place un certain nombre de méthodes autour du service communication et du protocole. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :