179 800 projets de recrutement en région LRMP

 |   |  855  mots
L'agriculture concentre une bonne part des projets de recrutement.
L'agriculture concentre une bonne part des projets de recrutement. (Crédits : Appa)
L’enquête annuelle réalisée par Pôle Emploi sur les besoins en main d’œuvre en2016, présentée le 13 avril, révèle une légère augmentation du nombre de projets de recrutement exprimés par les entreprises du LRMP : 22,4 % d'entre elles envisagent de recruter dans l’année.

« L'enquête "Besoins en Main d'œuvre" a pour objectifs de cerner les besoins des entreprises et leurs difficultés de recrutement, de proposer un accompagnement de qualité aux demandeurs d'emploi et aux entreprises, et de partager cette connaissance auprès des acteurs de l'emploi et de la formation », rappelle Christophe Carol, le directeur régional adjoint de Pôle Emploi pour la région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées (LRMP), en préambule d'une conférence de presse le 13 avril.

Pour l'édition 2016 de l'enquête, 43 100 établissements ont bien voulu répondre fin  2015.

Le chiffre-clef de cette enquête signe une évolution positive : les entreprises de la région anticipent 179 800 projets de recrutement sur l'année 2016 (10 % des projets nationaux), soit une hausse de 1,9 % et 3 360 projets supplémentaires par rapport à 2015. L'enquête observe qu'il s'agit là "du plus haut niveau depuis cinq ans".

En revanche, la propension à recruter, qui traduit l'intention de réaliser au moins une embauche dans l'entreprise, est stable : elle passe de 22,6 % en 2015 à 22,4 % en 2016.

 L'Hérault et la Haute-Garonne en tête, sans surprise

« Sans surprise, ce sont les départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault qui concentrent 41 % de ces besoins en main d'œuvre, soit 72 900 projets de recrutement, commente Christophe Carol. Il faut aussi observer les bons chiffres de certains départements en termes de proportion d'établissements envisageant de recruter, tels que le Tarn-et-Garonne avec 25,9 % des établissements, les Pyrénées-Orientales avec 24,9 %, et le Gers avec 24,7 %. »

Étudiés par bassins d'emploi, Toulouse (32 200 projets), Montpellier (18 600 projets), Perpignan (12 000 projets) et Béziers (11 560 projets) réunissent 41 % des besoins en main d'œuvre de la région. Par ailleurs, les départements du littoral (l'Hérault, les Pyrénées‐Orientales, le Gard et l'Aude) totalisent près de la moitié des besoins en main d'œuvre de la région, plus saisonniers (56 % de projets saisonniers contre 48% pour les autres départements) et portant davantage sur les secteurs du commerce et de l'hébergement-restauration.

Des difficultés à recruter

« Parmi les motifs de recrutement, les établissements interrogés évoquent à 64 % un surcroit ponctuel d'activité, à 16 % le remplacement de salariés suite à des départs, à 12 % des remplacements suite à des absences ponctuelles, et à 9 % une activité nouvelle, observe Christophe Carol. Quant à ceux qui n'envisagent pas de recruter en 2016, ils évoquent comme raison un effectif suffisant, une conjoncture défavorable, une situation financière trop fragile, ou la rigidité du droit du travail et le manque de flexibilité des démarches administratives. »

En lien avec la hausse du nombre de demandeurs d'emploi sur le marché du travail, la proportion de projets de recrutement difficiles diminue pour la quatrième année consécutive, révèle l'enquête.

« En 2016, les difficultés à recruter concernent 29,8 % des projets, contre 30,1 % en 2015, note Christophe Carol. Parmi les difficultés rencontrées : pas de profil adéquat pour 85 %, une pénurie de candidats pour 77 %, la nature du poste pour 58 %, un manque de moyens financiers pour 35 %, un déficit d'image pour 18 %, et des difficultés de procédures internes de recrutement pour 12 %. »

Les services, premiers contributeurs

Avec 110 630 projets de recrutement, les services représentent 62 % des besoins en main d'œuvre de la région (44 % en services aux particuliers, 18 % en services aux entreprises). Vient ensuite la santé, avec plus de 20 760 projets déclarés.

Le secteur agricole, important dans la région, rassemble 34 610 intentions d'embauche, dont 5 080 dans l'agroalimentaire.

Enfin, le bâtiment, secteur à la peine ces dernières années, représente 4 % des intentions d'embauche (6 855 projets de recrutement), comme l'industrie (6 330 projets).

Avec 40 % des intentions d'embauche en 2016, les métiers issus des fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services apparaissent parmi les profils les plus recherchés par les employeurs.

L'influence des activités saisonnières

Plus d'une intention d'embauche sur deux est liée à un besoin saisonnier (plus de 93 360 projets concernés, soit 52 % contre 41 % au national), la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées présentant un caractère saisonnier plus marqué qu'en France du fait notamment d'activités agricoles (32 % des projets saisonniers) ou touristiques (41 % des projets saisonniers) plus développées.

Parmi les métiers saisonniers, celui de viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs est le plus convoité par les établissements recruteurs, suivis des agriculteurs salariés et ouvriers agricoles, des maraîchers et horticulteurs salariés, et des employés de l'hôtellerie.

Parmi les métiers non saisonniers, dix concentrent 32 % des intentions d'embauches, comme des aides à domicile et des aides ménagères, des agents d'entretien, des aides‐soignants et du personnel de l'hôtellerie pour des emplois en salle ou en cuisine. La Haute-Garonne (31 %) et l'Hérault (22 %) concentrent la majorité des recrutements non saisonniers de la région (86 400 projets).

À la question du taux de chômage régional qui reste élevé au regard de ces perspectives optimistes, le directeur régional adjoint répond :

« Nous sommes dans une région qui crée de l'emploi, la 3e derrière l'Île-de-France et Rhône-Alpes/Auvergne. Mais le solde migratoire nous est défavorable : le nombre de personnes qui viennent s'installer en région est important et la région ne crée pas suffisamment d'emplois pour absorber toute cette main d'œuvre ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :