Germania ouvre une ligne vers les Baléares à Montpellier

 |   |  280  mots
Germania, qui gère 40 destinations à ce jour, bâtit un hub autour des Baléares
Germania, qui gère 40 destinations à ce jour, bâtit un hub autour des Baléares (Crédits : Germania)
La compagnie allemande, qui est en train de construire un hub aérien autour des Baléares, a annoncé, le 2 mars, l'ouverture d'une ligne Montpellier-Palma de Majorque, entre les mois de mai et octobre. Son objectif est de 9 000 voyageurs la 1e année.

Germania a annoncé, le 2 mars à l'aéroport Montpellier Méditerranée, l'ouverture de deux vols par semaine entre Montpellier et Palma de Majorque, capitale des îles Baléares. Cette ligne sera ouverte entre le 23 mai et le 27 octobre dans un premier temps, avant un probable élargissement à mars/octobre en 2018, selon Claus Altenburg, directeur commercial de la compagnie privée allemande (40 destinations dans le monde, 25 avions).

"Nous créons en 2017 un hub avec une base à Palma de Majorque, qui compte déjà beaucoup de vols avec l'Allemagne, explique-t-il. Notre souhait désormais est d'augmenter le nombre de vols avec les Pays-Bas, mais aussi la France, avec les villes de Montpellier et Strasbourg."

Les tarifs (49 €), la période ainsi que le créneau choisi (deux vols hebdomadaires, les mercredi et vendredi) indiquent que la cible visée est d'abord la clientèle loisirs, "en raison d'une culture commune à Montpellier et Palma de Majorque autour de la musique et des vacances en Méditerranée", souligne Emmanuel Brehmer, le directeur de l'aéroport. Germania table sur un taux de remplissage de 70 % (soit 9 000 voyageurs) la première année, et de 90 % les suivantes.

"Nous étions à la recherche d'un opérateur nous apportant du trafic "outgoing", c'est à dire de voyageurs partant de Montpellier, poursuit Emmanuel Brehmer. Le taux de remplissage ne sera pas bon la première année, mais cette ligne doit nous aider à démontrer que l'aéroport peut développer ce type de trafic."

Germania est la 16e compagnie accueillie par l'aéroport Montpellier Méditerranée, qui affiche 30 destinations à ce jour. "Nos prévisions montrent qu'en 2017, nous battrons largement notre record datant de l'an 2000, qui était de 1 750 000 passagers", affirme Emmanuel Brehmer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :