Le Conseil régional veut investir 1 Md€ par an

 |   |  416  mots
Le débat d'orientations budgétaires 2017 s'est ouvert le 28 novembre au Parc des Expositions de Montpellier
Le débat d'orientations budgétaires 2017 s'est ouvert le 28 novembre au Parc des Expositions de Montpellier (Crédits : Conseil régional)
Lors de l'entame du débat sur les orientations budgétaires 2017, le 28 novembre à Montpellier, la présidente Carole Delga a annoncé que la Région inscrirait 1 Md€ au volet investissement tous les ans. En 2016, quelque 2,89 Mds € avaient été inscrits au précédent budget.

Pour le Conseil régional Occitanie, le débat d'orientation budgétaire 2017, le 28 novembre lors de l'assemblée plénière tenue à Montpellier, s'est ouvert sur une notre très volontariste : la présidente Carole Delga a annoncé son intention de consacrer 1 Md€ par an au seul chapitre des investissements, soit "le plus fort taux d'investissement de France par habitant", selon la Région. Par comparaison, l'effort financier en la matière s'élevait à 800 M€ en moyenne annuelle (2010-2015), établie entre les deux anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

Pour le budget 2017, Carole Delga a fixé quatre priorités : l'égalité des chances et l'accès à l'emploi ; la développement économique ; l'égalité des territoires et la préservation de l'environnement ; et le renforcement du lien social. Sur le premier point, le volet éducation verra notamment la construction de dix nouveaux lycées, tandis que l'insertion professionnelle bénéficiera de la poursuite du Plan d'urgence pour l'emploi, qui prévoit 90 000 formations en Occitanie.

Le Plan Littoral 21 se profile

En terme de développement économique, le secteur agri-agro bénéficiera en 2017 du lancement du fonds européen de garantie FOSTER Feader (géré directement par la Région), l'économie touristique s'appuiera sur le lancement du Schéma régional du tourisme et des loisirs, tandis que toute l'économie littorale verra la mise en route du grand Plan Littoral 21. De son côté, l'aménagement du territoire nécessitera plusieurs chantiers structurants inscrits dans le contrat de plan État-Région 2015-2020 (2,6 Mds €), la mise en place des priorités résultant des États généraux du rail (connues le 14 décembre prochain) et un soutien à la politique de la Ville (l'Occitanie compte 105 quartiers prioritaires dans 48 communes).

"Ces orientations budgétaires portent l'ambition du budget 2017, commente Carole Delga. Elles sont compatibles avec la situation financière de la Région parce que nous avons la plus grande capacité d'autofinancement et que notre endettement est faible. Dans le même temps, nos contraintes financières et les impacts des charges transférées sans compensation ne sont pas neutres. Et ce malgré les annonces positives faites par le Premier ministre de remplacer la dotation globale de fonctionnement par une fraction du produit issu de la TVA."

L'an passé, le budget de la Région se montait à 2,89 Mds €, dont 1,1 Md€ pour l'éducation et la recherche, 614,3 M€ pour le développement économique, 628,8 M€ pour les territoires et l'environnement, et 102,4 M€ pour les solidarités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :