Perpignan met le paquet sur ses quartiers nord

 |   |  416  mots
Quelque 200 M€ d'investissements sont prévus sur dix ans
Quelque 200 M€ d'investissements sont prévus sur dix ans (Crédits : Ville de Perpignan)
Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan et président de Perpignan Méditerranée Métropole, vint d'annoncer de nombreux projets d’investissement dans le nord de la ville. Quelque 200 M€ devraient y être investis sur dix ans.

« L'année 2017 verra l'émergence des propositions faites ainsi que leur réalisation », a indiqué d'emblée le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol lors de la présentation de ses vœux à la presse perpignanaise, le 12 janvier dernier. Celui qui dirige la ville catalane depuis 2009 et dont les ambitions politiques pour les prochaines élections municipales de 2020 restent encore floues, a annoncé un investissement de 200 M€ dans les quartiers nord de l'Agglomération.

Un financement privé prévu sur dix ans et auquel s'ajoutera annuellement un portefeuille de près de 75 M€ apporté par la Ville (40 M€ d'euros) et par d'autres entités publiques comme l'office HLM ou encore la Métropole.

Le musée Rigaud en juin

Parmi les projets évoqués par l'élu LR, la rénovation du centre historique avec une priorité mise sur le quartier Saint-Jacques, reconnu zone d'intérêt national, et où est en train d'émerger une partie de la faculté de droit de l'UPVD (Campus Mailly). Alors que l'ouverture est programmée à la rentrée de 2017, Jean-Marc Pujol révèle que « peu à peu l'ensemble de la Fac de droit de l'université devrait être rapatriée au centre ville ».

D'autres projets sont sur la table : la restructuration déjà en marche des berges de la Têt (15 M€), l'extension des locaux de l'Union Sanitaire et Sociale Aude Pyrénées ( 59 M€), la construction d'une nouvelle prison dont la ville est « disposée à trouver les terrains », l'agrandissement du Palais de Justice, ou encore la fin de la rénovation du Musée Hyacinthe Rigaud qui devrait rouvrir ses portes au public en juin prochain et promet des expositions « évènement » autour de, notamment, Picasso et Rodin.

Un nouvel EHPAD en projet

Autre projet économique destiné à revaloriser la ville catalane, la construction d'un EHPAD de 300 lits. L'établissement d'accueil de personnes âgées devrait à terme compter entre 300 et 400 personnels.

Le bâtiment, dont le lieu de construction n'a pas encore été bien défini (Vernet-Salanque et Torremila sont les deux sites évoqués), devrait être inauguré courant 2018 ou 2019. Un investissement de 35 M€ est prévu pour ce projet confié à l'association Joseph Sauvy.

Jean-Marc Pujol compte également « développer l'économie à travers l'activité touristique ». Il envisage de « renforcer ce pilier » afin de mieux valoriser sa ville : « Perpignan ne doit plus être une ville étape, mai une ville destination à forte identité », a-t-il indiqué après avoir présenté un film publicitaire mettant en exergue les atouts touristiques et patrimoniaux de la ville.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/01/2017 à 15:30 :
Attention la frontiere espagnole va devenir catalane exclusivement?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :