La Catalogne et l'Occitanie vont accroître leur coopération

 |   |  409  mots
C. Puigdemont, président de la Généralité de Catalogne, et C. Delga, président de la Région Occitanie, côte à côte le 19 février à Narbonne
C. Puigdemont, président de la Généralité de Catalogne, et C. Delga, président de la Région Occitanie, côte à côte le 19 février à Narbonne (Crédits : Antoine Darnaud)
Le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, et la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, ont paraphé, le 19 février à Narbonne (11), une lettre d'intention en vue d'un futur accord de coopération. Ce texte, qui sera signé avant l'été, verra les deux territoires aller plus loin en terme de transports, d'innovation, d'ENR, etc.

C'est à Narbonne (11) que Carles Puigdemont et Carole Delga, respectivement président de la Généralité de Catalogne et présidente du Conseil régional d'Occitanie, ont signé, le 19 février, une lette d'intention préfigurant le futur accord de coopération entre les deux entités. Ce texte sera connu d'ici l'été 2017.

"Nous partageons avec la Catalogne des cultures communes et des valeurs fortes d'humanisme, déclare Carole Delga. Nous sommes un carrefour de l'Europe. Aussi, nous souhaitons montrer que notre richesse, cette diversité, nous voulons la porter au niveau européen que ce soit sur la question des réfugiés mais aussi des transports avec la ligne nouvelle à grande vitesse Montpellier-Perpignan (LNMP)."

Complétant un certain nombre de collaborations institutionnelles (accord de coopération multithématique Languedoc-Roussillon/Catalogne, conventions de coopération sur la formation professionnelle et la mobilité des jeunes) et de partenariats entre acteurs économiques (Terminal maritime de Toulouse, qui est le port sec de Barcelone ; plate-forme européenne Saint-Charles de Perpignan pour les fruits et légumes ; hôpital de Cerdagne, construit grâce au programme de coopération territoriale Espagne/France/Andorre...), cet accord verra la Catalogne et l'Occitanie accroître leur dynamique commune sur divers sujets tels que l'innovation technologique, sociale et environnementale, la culture, le numérique, les énergies renouvelables, l'économie sociale et solidaire et la formation.

"Les deux gouvernements préparent une convention de coopération transfrontalière qui va officialiser le travail conjoint dans de nombreux domaines, résume Carles Puigdemont. Un travail de longue date qui est réalisé déjà par le biais de plates-formes multilatérales, et aussi de manière bilatérale et que la nouvelle convention permettra élargir, mettre à jour et approfondir."

Les deux élus ont insisté sur un point en particulier : la LNMP, que Carole Delga veut faire inscrire comme Programme d'intérêt général, afin d'actionner au plus vite les financements et les travaux sur le premier tronçon de ce chantier majeur pour la grande vitesse en Europe, censé compléter l'axe Bruxelles-Madrid à l'horizon 2025. Tout retard sur ce dossier "a des effets très négatifs pour les entreprises, qui perdent en compétitivité : nous voulons un Corridor méditerranéen au bénéfice des citoyens", insiste Carles Puigdemont.

La Catalogne compte 7,5 millions d'habitants et affiche un PIB de 215 Mds €. Pour sa part, l'Occitanie est peuplée de 5,4 millions d'habitants, pour un PIB de 152 Mds €.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2017 à 15:44 :
Vivement l'indépendance de nos frères du sud.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :