Coventis 2016 : l’ESS en vedette dans la grande région

 |   |  555  mots
Olivier Hammel, Marie Meunier-polge et Muriel Nivert-Boudou, lors dela conférence de presse de présentation de la 6e éditions de Coventis, à Montpellier.
Olivier Hammel, Marie Meunier-polge et Muriel Nivert-Boudou, lors dela conférence de presse de présentation de la 6e éditions de Coventis, à Montpellier. (Crédits : Cécile Chaigneau)
Le salon des affaires socialement responsables, dont la 6e édition aura lieu les 19 et 20 mai au Corum à Montpellier, accueillera 120 entreprises régionales de l’ESS. Elle mettra en lumière des initiatives de l’économie circulaire, thématique de l’année, en présence de la secrétaire d’État Martine Pinville.

Créé en 2008 à Montpellier, le salon des affaires socialement responsables, Coventis, tiendra sa 6e édition les 19 et 20 mai prochain, au Corum de Montpellier. Co-organisé par la Chambre régionale d'économie sociale et solidaire (CRESS) Languedoc-Roussillon et la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, il connaîtra sa première fois sur le périmètre de la nouvelle grande région.

« C'est un modèle et il est aujourd'hui dupliqué en Franche-Comté et en PACA, souligne en préambule, Marie Meunier-Polge, déléguée régionale à l'économie sociale et solidaire (ESS). L'ESS est une économie innovante, qui crée de l'emploi. Elle est indissociable des territoires et va chercher les besoins de la population. La pépinière Réalis, la 1e en France en innovation sociale, aide beaucoup les porteurs de projets. »

Des emplois non délocalisables

Ce rendez-vous régional de l'ESS a pour vocation à faire se rencontrer les acteurs de l'ESS, et développer des synergies et de l'activité. Quelque 120 entreprises seront présentes au Coventis, dont 10 % environ en provenance de Midi-Pyrénées.

« Nous sommes dans une phase de démarrage, observe Olivier Hammel, président de la CRESS-LR, précisant que la structure fusionnera avec son homologue midi-pyrénéenne pour le 1er janvier 2017. Nous avons convenu d'avoir une 1e démarche commune et la CRESS-MP soutient Coventis, mais les entreprises elles-mêmes ont été prises de court. Nous espérons que la prochaine édition, nous aurons un bon équilibre. »

Il ajoute : « L'avenir, c'est un bouillonnement de jeunes pousses, de porteurs de projets, parmi lesquels peut-être les entreprises de demain, et il faut les aider. Les entreprises de l'ESS ne déménagent pas ! Ce sont des emplois non délocalisables !... Cette édition sera la première à l'échelle de la nouvelle région, et nous avons bon espoir de poursuivre ce salon à Montpellier de manière durable. »

L'économie circulaire en vedette

Le salon sera inauguré le jeudi 19 mai à 10 h, en présence de Martine Pinville, secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'ESS, de Carole Delga, présidente de la Région LRMP, et de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole.

La thématique retenue pour cette 6e édition est l'économie circulaire, qui suscite un intérêt croissant des entreprises dites classiques notamment, à l'heure où les déchets sont considérés comme des « mines urbaines et agricoles ».

Une conférence-débat animée par Camille Dorival, la P-dg de la Scop Alternatives Économiques (éditrice du magazine Alternatives Économiques) aura lieu le vendredi 20 mai sur la question « L'économie circulaire, un eldorado pour l'ESS ? ».

 « Un gros travail a été effectué par le photographe David Richard (collectif Transit, NDLR) qui présentera une exposition de photos ainsi que son web documentaire "Circulez, y'a rien à perdre !", annonce Muriel Nivert-Boudou, déléguée générale de la CRESS-LR. Par ailleurs, seront organisés une dizaine d'ateliers experts. »

Parmi eux : le financement participatif par l'Airdie, l'habitat participatif par Hab-Fab, ou le gaspillage alimentaire et les circuits courts par Eqosphère et la SCIC Courts Circuits.

En LRMP, l'ESS compte 17 600 entreprises, 22 800 établissements employeurs et 211 800 salariés. Le secteur pèse 16 % de l'emploi régional privé et 5,2 Mds € de salaires bruts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :