Enerfip : « succès fulgurant » de la collecte du parc éolien de Planèze

 |   |  420  mots
(Crédits : Vestas)
Pour son 1er partenariat avec la CNR, la plate-forme de crowdfunding montpelliéraine a terminé sa collecte, le 31 mai, avec 700 000 €, soit plus du double de l’objectif initial, dépassé en trois jours. Surfant sur le succès grandissant de ce mode de financement, Enerfip lance une levée de fonds de 1 M€ sur un projet d’actionnariat citoyen.

Au 31 mai se clôturait la levée de fonds lancée par Enerfip (Montpellier, 34) pour le projet de parc éolien de Planèze (07) développé par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), premier producteur français d'énergie renouvelable.

Ce sont 700 000 € qui ont ainsi été récoltés auprès de 300 particuliers via deux levées de fonds consécutives. L'objectif initial était de 200 000 €.

« Le succès fulgurant de la première levée de fonds a nécessité de lancer une seconde opération de financement participatif pour contenter tout le monde, explique Julien Hostach, le directeur général d'Enerfip. En trois jours cumulés, nous avions collecté 450 0000 € sur la seule participation des citoyens de la Communauté de Communes Rhône-Crussol où est implanté le projet. C'est la première fois que nous assistons à une telle mobilisation engouement. »

Participation et mobilisation

Au-delà de facteurs qui pourraient être spécifiques à ce territoire, Julien Hostach met ce succès sur le compte d'un engouement croissant de la population pour ce mode de financement associé à une démarche de sensibilisation en amont du projet.

« Le travail d'information que nous avons mené avec la CNR au préalable a porté ces fruits, résume Julien Hostach. L'adhésion est possible quand les citoyens sont informés.  Il y a une volonté de voir développer des projets pour peu qu'ils soient partagés. »

Un projet d'1 M€

Dans ce contexte, le montant des collectes tend à s'accroître. Ainsi, Enerfip lance la semaine prochaine une levée de fonds de 1 M€ sur un projet de parc éolien déjà en activité, à Saint-Vincent-des-Landes (44).

« Ce projet est notre plus grosse collecte, explique Julien Hostach. De plus, à la différence des autres projets, les particuliers investissent pour devenir actionnaire d'un parc éolien qui est déjà en service. Environ 15 % du parc est ainsi mis à vendre. Une garantie de rendement de 5 % est proposée ainsi qu'une garantie de rachat annuelle. »

Entre 10 et 12 M€ de portefeuille

Autre projet à court terme mais en région, le lancement en juin d'une collecte de 400 000 € pour EolMed, un projet pilote de parc éolien flottant porté par l'entreprise biterroise Quadran. Les habitants d'Occitanie auront une primeur d'accès à cet investissement.

Le portefeuille de la société Enerfip s'élève aujourd'hui à 10-12 M€ de collecte. Des montants qui traduisent la dynamique de croissance de ce secteur d'activité puisque  depuis le lancement de son site de financement participatif en septembre 2015, Enerfip a collecté plus de 3 M€ pour le financement de seize projets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2017 à 18:19 :
Les Pauvres gens !
ils vont perdre leur argent, leurs maisons vont perdre de la valeur, et en plus,
ils auront en permanence le bruit des éoliennes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :