Canal du Midi : 68 entreprises participent au Club des mécènes

 |   |  270  mots
(Crédits : Aude Tourisme)
Quelque 76 experts-comptables viennent de participer à l’opération de mécénat organisée par l’Ordre des experts-comptables en faveur du Canal du Midi. Ils s'ajoutent aux 67 autres organisations et entreprises qui, à travers le club des mécènes, contribuent au financement de cette campagne de reboisement.

En septembre dernier, le Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables se rapproche de VNF (Voies Navigables de France) et lance une opération de mécénat à destination du reboisement des berges du Canal du Midi.

Les 24 élus ont monté une campagne de don auprès de la profession qui a permis de récolter en quatre mois 18 500 € avec, en plus, une contribution du Conseil s'élevant à hauteur de 1 500 €.

'' Nous cherchions un projet universel pour la Région Occitanie. Il était évident de destiner cette opération de Mécénat au Canal du Midi, affirme Jérôme Poingt secrétaire général de l'Ordre des experts-comptables.''

68 Mécènes pour réhabiliter le Canal du Midi

Cette opération lancée en 2013 par VNF a pour objet la lutte contre la prolifération du chancre coloré, champignon mortel pour les platanes. Actuellement, 19 000 nouvelles variétés d'arbres ont été replantées, quand 5 700 platanes ont été abattus.

Ces opérations ont été rendues possibles grâce au 3,5 M € récoltés par le Club des mécènes du Canal du Midi. Au total, 68 entreprises et organisations se sont portées mécènes, HSBC s'étant montrée, selon VNF, "la plus généreuse".

Par ailleurs, l'un des chantiers majeurs positionnés sur le Canal du Midi, les Neuf Écluses de Fonséranes, à Béziers (34), est arrivé à son terme. Cette opération de requalification, portant sur 12 ha du site (450 000 visiteurs par an), sera dévoilée aux médias le 26 juin, peu avant la réouverture au public programmée le 1er juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :