FOSTER TPE-PME, un nouveau fonds doté de 113 M€

 |   |  646  mots
Les divers partenaires de FOSTER TPE-PME, réunis autour de Carole Delga (Région) et Alessandro Tappi (FEI)
Les divers partenaires de FOSTER TPE-PME, réunis autour de Carole Delga (Région) et Alessandro Tappi (FEI) (Crédits : Conseil régional)
Le Conseil régional Occitanie et le Fonds européen d'investissement ont dévoilé, le 23 février, le dispositif de financement succédant à Jeremie, et doté de 113 M€, dont 58 M€ pour l'ex-LR. Les opérateur financiers retenus sont la Banque Populaire du Sud, la Caisse d'Épargne LR, et Créalia.

Prenant la suite de l'initiative Jeremie (le fonds de ressources européennes communes pour les petites et moyennes entreprises), le dispositif FOSTER TPE-PME sera mis en place à compter de 2017 par le Conseil régional Occitanie et le Fonds européen d'investissement (FEI), qui l'ont officiellement présenté à la presse le 23 février à Toulouse. Le potentiel visé est estimé à 5 000 TPE et PME en Occitanie.

Un effet levier de 700 M€

Dédié au financement des TPE, des PME et des exploitations agricoles et forestières de la région, FOSTER TPE-PME sera doté de 113 M€ sur 2017 et 2018, abondés par la Région et les fonds européens FEDER et FEADER. L'effet levier est chiffré à 700 M€ de plus, en prêts aux entreprises innovantes, garanties bancaires et investissement en fonds propres (voir paragraphe suivant).

"Avec FOSTER, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est parmi les leaders européens sur les outils d'appui au financement des entreprises et exploitations agricoles et forestières, souligne Carole Delga, présidente de Région. En tant qu'autorité de gestion des fonds européens, elle est également pionnière en mobilisant les fonds du FEDER et du FEADER pour proposer des dispositifs innovants, adaptés aux besoins des entreprises régionales et dotés de moyens financiers conséquents."

"L'ambition de la Région Occitanie, de créer le fonds de fonds FOSTER TPE-PME doté d'une taille critique, est en parfaite adéquation avec la demande des entrepreneurs qui ont besoin de réponses concrètes et adaptées", rajoute Alessandro Tappi, directeur du FEI.

Quatre fonds sous une bannière commune

Techniquement, FOSTER TPE-PME se composent de deux volets distincts, aussi bien dans l'ex-Languedoc-Roussillon que dans l'ex-Midi-Pyrénées. Dans le cadre de ces volets, un ou plusieurs instruments financiers sont définis, pour lesquels des opérateurs ont été choisis par le FEI au terme de divers appels à manifestation d'intérêt lancés ces derniers mois.

Ainsi, FOSTER TPE-PME volet FEDER est doté de 43 M€ sur l'ex-LR (17,2 M€ pour la Région, et 25,8 M€ pour le FEI). Ce volet se compose de trois instruments financiers, pour l'investissement en fonds propre (dont l'opérateur sera choisi d'ici l'été 2017), pour les prêts d'honneur et pour la garantie bancaire.

L'opérateur retenu pour les prêts d'honneur est Créalia, l'association régionale qui finance les entreprises innovantes de moins de trois ans, qui se trouve dotée 3 M€. Son président, Stéphane Marcel, estime que "cette nouvelle étape valide le savoir-faire de Créalia et de ses partenaires en matière d'ingénierie financière".

Pour la garantie bancaire dédiée aux TPE-PME, ce sont 42 M€ qui ont été fléchés. Les intermédiaires financiers retenus sont la Banque Populaire du Sud et la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon. Jean-François Manlhiot, membre du directoire de cette dernière, précise, en commentant son engagement auprès des TPE-PME : "Nous irons encore plus loin, pour faciliter l'accès au financement de ces entreprises, et être utiles aux acteurs qui innovent et qui contribuent au développement économique du territoire."

Enfin, FOSTER TPE-PME volet FEADER apporte une nouveauté par rapport à Jeremie, car pour la première fois en France et en Europe, c'est une garantie bancaire d'un montant 15 M€ (5,55 M€ pour la Région et 9,45 M€ pour le FEI) qui va être mise en place au bénéfice des entreprises agro-forestières de l'ex-LR. C'est à nouveau la Banque Populaire du Sud qui été choisie comme opérateur pour la mettre en oeuvre.

"Sur l'ensemble des trois volets du dispositif FOSTER - classique, primo-développement et agriculture -, c'est une enveloppe de 224 M€ (en intégrant l'effet levier bancaire, NDLR) que la Banque Populaire du Sud mettra à la disposition des entreprises", résume le directeur général de la Banque Populaire du Sud, Pierre Chauvois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2017 à 11:11 :
Des aides qui sont les biens venues sur le territoire.
Reste à concrétiser par un dossier.
Qui contacter pour les dossiers!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :