Montpellier Méditerranée veut capter un million de passagers de plus

 |   |  566  mots
L'aéroport Montpellier Méditerranée veut atteindre le seuil des 53 destinations d'ici 2020
L'aéroport Montpellier Méditerranée veut atteindre le seuil des 53 destinations d'ici 2020 (Crédits : Edouard Hannoteaux)
La société aéroportuaire de Montpellier Méditerranée a dévoilé, le 4 avril, une stratégie ambitieuse visant à passer de 27 à 53 destinations d'ici 2020. Sa mise en œuvre impliquerait notamment un effort financier de 23 M€ pour les collectivités actionnaires.

Au cours du 1er conseil de surveillance de 2016, le 4 avril, le directoire de la société aéroportuaire de l'aéroport Montpellier Méditerranée (AMM) a proposé à ses actionnaires de renforcer leur soutien financier à la plate-forme dans le cadre de sa stratégie Destination 2020, visant à doubler le nombre de destinations, qui passeraient de 27 à 53 à cette échéance. L'objectif serait de gagner un million de passagers de plus que le trafic enregistré en 2015 (1,51 million de personnes).

La poursuite du plan approuvée

Alors que la part d'investissement revenant à la société aéroportuaire s'élèverait à 14 M€, l'effort financier demandé aux collectivités territoriales actionnaires se chiffrerait à 23 M€ sur cette période, soit une moyenne de 2,5 M€ annuels (contre 1,4 M€ aujourd'hui). À ce jour, le capital de Montpellier Méditerranée se répartit entre l'État (60 %), la CCI de Montpellier (25 %), le Conseil départemental de l'Hérault (7 %), le Conseil régional LRMP (6,5 %), Pays de l'Or Agglomération (1 %) et Montpellier Méditerranée Métropole (0,5 %).

La balle est désormais dans le camp des collectivités, qui ont toutefois approuvé à l'unanimité la poursuite du plan Destination 2020 au terme de ce conseil de surveillance. Les prochaines semaines seront marquées par la mise en place de divers groupes de travail, entre l'AMM et ses partenaires, en vue d'un accord qui officialiserait l'engagement financier de toutes les parties lors du prochain conseil de surveillance, prévu le 23 juin.

"Nous avons présenté quatre axes de développement que sont l'amélioration de notre visibilité européenne (en nous connectant à de grands hubs européens) et la hausse du nombre de destinations en point à point ; l'augmentation du nombre de fréquences sur les liaisons existantes ; le développement de notre réseau domestique, car il nous manque encore 7 destinations pour la classe affaires, parmi lesquelles Lille, Strasbourg ou Bastia ; et une nouvelle stratégie concertée sur l'attractivité touristique, car depuis trop longtemps, l'AMM a vécu sans aucun lien avec l'Office du tourisme de Montpellier, ou les Comités départemental et régional du tourisme, détaille Emmanuel Brehmer, président du directoire d'AMM. Selon nos estimations, le coût de cette stratégie, de 23 M€ pour les collectivités, se traduirait par la création de 4 000 emplois sur le site et sur l'aire montpelliéraine, et par des retombées économiques estimées à 200 M€. Je ne connais pas d'investissement plus productif..."

Une nouvelle aérogare ?

La mise en route de cette stratégie, par ailleurs, se traduirait par l'extension de l'AMM, et notamment par la construction d'une nouvelle aérogare destinée à rassembler les compagnies low cost. Après avoir fait estimer ce projet à 25 M€ dans l'hypothèse d'une hausse du trafic à 4 millions de passagers, l'AMM indique vouloir privilégier un schéma "moins risqué", et évoque désormais un équipement de moins de 10 M€, pour une hausse du trafic à 3 millions de personnes.

Enfin, le conseil du surveillance a permis d'officialiser le bilan de l'AMM sur 2015.

"Avec un trafic en hausse, à 1,51 million de passagers, nous réalisons notre meilleure performance depuis 2003, se réjouit Pierre Vieu, président du conseil de surveillance d'AMM. Notre chiffre d'affaires s'élève à 24 M€, ce qui peut paraître faible, mais il faut rapprocher ce chiffre des obligations de sûreté et des investissements importants que nous assumons. De plus, avec 2,14 M€, nous avons dégagé un résultat net intéressant."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :