Termatière s'illustre lors du concours Cré’Acc 2015

 |   |  594  mots
Les lauréats de l'édition 2015 du concours Cré'Acc, organisé par les experts-comptables et la CCI Languedoc-Roussillon.
Les lauréats de l'édition 2015 du concours Cré'Acc, organisé par les experts-comptables et la CCI Languedoc-Roussillon. (Crédits : Christine Caville)
Le 2 décembre, dans le cadre du Forum de la création d’entreprises à Montpellier, l’Ordre des experts-comptables a dévoilé le palmarès du concours Cré’Acc. Termatière (valorisation de déchets agricoles en matériaux biosourcés) est un des cinq lauréats de l'édition 2015.

Le Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables, en partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie du Languedoc-Roussillon, remettait les prix Cré'Acc le 2 décembre, dans le cadre du Forum régional de la création d'entreprises. L'édition 2015 récompense cinq lauréats.

« Le concours Cré'Acc permet aux lauréats de gagner des chèques-conseils auprès de nos partenaires (banques, CCI, etc. - NDLR) et constitue un levier relationnel intéressant pour ces jeunes entreprises qui se lancent, explique Philippe Sauveplane, le président des experts-comptables en région. L'an prochain, le dispositif "Créez, accompagné" donnera des outils aux experts-comptables pour leur permettre d'être de plus en plus dans l'accompagnement à la création d'entreprise. »

Un prototype imminent pour Termatière

Le projet Termatière de Caroline Grellier et Stéphane de Lacroix de Lavalette s'est vu décerner le prix « Jeune » et le prix « Coup de cœur du jury ». Termatière, incubée à Alter'Incub et à l'incubateur de Sup Agro, se présente comme un hybride entre le bureau d'études et l'agence de design et propose la valorisation des déchets agricoles en matériaux et produits finis 100 % biosourcés.

« Nous partons du constat que les déchets agricoles constituent un potentiel très intéressant pour faire les nouveaux matériaux de demain, explique Caroline Grellier. Ces déchets sont actuellement valorisés d'une manière insuffisante. Par exemple, les sarments de vigne sont broyés ou brûlés. Notre premier produit sera la caisse à vin en bois composite 100 % biosourcé à base de sarments. »

La jeune femme et son associé vont démarrer un programme de R&D en partenariat avec l'INRA, et projettent de mettre au point leur 1er prototype durant le 1er semestre 2016.

« L'objectif est de créer un modèle-pilote d'économie circulaire sur la filière viticole et ensuite de le décliner sur d'autres filières en plein cœur des territoires », ambitionnent-ils.

Des experts et des coaches

Dans la catégorie « Création au féminin », ce sont Coralie Haas et Marine Décot qui ont été distinguées pour leur entreprise Rock'n Joy. Créée en juillet dernier, la jeune société propose des prestations en appui à l'organisation d'événements festifs ou familiaux (mariage, baptême, anniversaire, etc.).

« Notre site internet sera en ligne en janvier 2016, expliquent les jeunes femmes. Nous proposerons la vente d'objets de décoration personnalisables, la location de décors d'ambiance et des conseils à l'heure. »

Ludovic Charbonnel et Alexandre Gasne ont reçu le prix « 2e vie professionnelle » pour son projet ServicesYou, incubé au BIC à Montpellier : une plate-forme de mise en relation avec des experts et des coaches sur diverses thématiques de la vie quotidienne (sport, musique, dessin, bricolage, langues, etc.).

« Notre plate-forme devrait être opérationnelle fin 2015 ou début 2016 », annonce Ludovic Charbonnel.

La catégorie « Innovante » récompense Guy Sarremejeanne pour Letgo, qui exploite le brevet d'un nouveau produit pour le secteur du bâtiment, permettant de construire en béton armé sans obligation de s'équiper d'un matériel de coffrage et d'étaiement coûteux et sans recourir à un personnel spécialisé.

Enfin, Dimitri de Cruz, fondateur de Mon coach Brico à Saint-Mamert-du-Gard (30), a reçu le prix « Entreprise de moins de 6 mois ». Il propose des cours de bricolage à domicile dans toute la France permettant aux clients de réaliser eux-mêmes leurs travaux tout en étant accompagnés d'un professionnel du bâtiment à chaque étape de leur chantier. Actuellement, une quinzaine d'experts travaillent déjà pour l'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :