Élections consulaires : les listes Deljarry, Fourcade et Cabanat s’imposent

 |   |  380  mots
Les élections consulaires de 2016 visent à mettre en route les premières CCI départementalisées
Les élections consulaires de 2016 visent à mettre en route les premières CCI départementalisées (Crédits : Edouard Hannoteaux)
L’élection des membres des nouvelles CCI départementales a livré son verdict le 7 novembre. Les listes conduites par André Deljarry, Bernard Fourcade et le tandem Cabanat/Giraudier l’emportent respectivement dans l’Hérault, les P.-O. et le Gard.

Vingt-quatre heures avant la désignation des délégués consulaires, le résultat de l'élection des membres des CCI a été dévoilé, le 7 novembre. Cette consultation (20 octobre-2 novembre), qui visait à désigner les élus siégeant aux premières chambres départementalisées de l'ex-Languedoc-Roussillon, se caractérise, une nouvelle fois, par un faible de taux de participation (moins de 15 % dans l'Hérault).

Dans l'Hérault, c'est la liste « CCI Hérault pour une économie renforcée », conduite par le président sortant de la CCI de Montpellier, André Deljarry (Medef Montpellier Sète Centre Hérault/CGPME34), qui remporte les trois collèges Commerce, Service et Industrie. Avec 62 % des voix, elle s'impose face à liste « MyCCI34 », mise en place par Fabien Portes, président du Medef Béziers Ouest Hérault, avec le renfort d'Olivier Oddi, président sortant de la CCI de Sète.

Dans le Gard, c'est le tandem formé par Éric Giraudier (président de l'UPE 30) et Francis Cabanat (président sortant de la CCI d'Alès) qui remporte la totalité des sièges également, avec 61 % des voix. Il parvient donc à déloger Henry Douais (CGPME 30), président sortant de la CCI de Nîmes, qui conduisait la liste « Les Gardois en mouvement ». A noter qu'en vertu de l'accord passé entre les deux vainqueurs, Francis Cabanat prendra la présidence de la CCI 30, avant de céder le siège, à terme, à Éric Giraudier.

Dans les Pyrénées-Orientales, la liste de Bernard Fourcade (UPE 66), baptisée « Esprit Entreprise », s'impose très largement face à celle conduite par Delphine Danat (CGPME 66), « Devenez votre CCI », en s'adjugeant elle aussi la totalité des élus avec 75 % des voix.

Enfin, en Lozère et dans l'Aude, le suspense était inexistant dans la mesure où les syndicats patronaux étaient parvenus à s'entendre sur une candidature unique. C'est donc « Entreprendre ensemble », la liste du tandem Bernard Ballester-Jean Caizergues, qui s'impose dans l'Aude, tandis que « En avant l'entreprise », emmenée par Thierry Julier, l'emporte en Lozère.

L'élection du président de la future CCI Occitanie, elle, interviendra le 6 décembre.

Retrouvez notre dossier sur les enjeux de ces élections et des nouvelles CCI départementalisées dans le numéro de novembre d'Objectif Languedoc-Roussillon, actuellement en kiosque ou disponible à la commande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :