L’UPE66 et l’UPVD officialisent leurs relations

 |   |  295  mots
Fabrice Lorente, Alexis Melidonis et Jacques Font
Fabrice Lorente, Alexis Melidonis et Jacques Font (Crédits : M.D.)
Réunis dans les locaux de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD), les dirigeants de l’UP66 et de l’UPVD ont signé, le 9 février, une convention de partenariat officialisant leur longue collaboration et s’inscrivant dans le cadre de l’élaboration du Livre Blanc du syndicat patronal.

L'objectif premier de la convention de partenariat signée ce 9 février entre l'UPVD et l'UPE66 est de créer des synergies en vue de  « développer l'emploi et l'économie dans le département des Pyrénées-Orientales », a indiqué le président de l'UPVD, Fabrice Lorente.

« L'idée de cette convention est d'organiser et structurer les relations et faire en sorte que dans toutes les actions menées soient identifiés des référents permettant de suivre et piloter la mise en œuvre concrète des différentes initiatives », explique pour sa part Joël Delair, membre du bureau de l'UPE66.

Ce partenariat a été qualifié de « multiforme » puisque les actions seront menées dans différents domaines : de la pédagogie, à l'accompagnement à la création ou à la reprise d'entreprise, en passant par l'insertion professionnelle, ou encore le mécénat à travers notamment la fondation de l'université.

Un livre blanc en septembre

Plus concrètement, l'UPE66, avec ses 1 500 entreprises adhérentes, s'est notamment engagée à accueillir annuellement des étudiants stagiaires de l'université catalane. Pour sa part, l'UPVD s'est engagée à participer activement à l'élaboration du Livre Blanc porté par l'UPE66 depuis fin janvier dernier. Ce document contractuel, qui devrait être publié le 27 septembre 2017, a pour ambition, à travers ses six axes et ses 66 propositions, de « décloisonner l'ensemble des filières pour arriver à trouver les synergies indispensables aux différents corps de métier », explique Alexis Melidonis, président de l'UPE66.

Les deux partenaires travailleront également en étroite collaboration au sein du futur hôtel d'incubation de l'UPVD.

« Nous siègerons notamment au conseil de surveillance et participerons à l'élaborations de MOOC, dont l'UPVD est un grand connaisseur », indique l'ancien président de l'UPE66 et actuel président de l'IAE à l'UPVD, Jacques Font.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :