Rugby : l'EPCR étudie le rachat de Gloucester par Altrad

 |   |  298  mots
(Crédits : Gloucester Rugby)
Le 14 février à Neuchâtel (Suisse), l'instance organisatrice de plusieurs compétitions européennes a entendu Altrad Participations, propriétaire du Montpellier Hérault Rugby, dans le cadre de son projet d'acquisition du club anglais de Gloucester. Lequel devrait nécessiter plusieurs mois d'instruction complémentaires.

Organisateur de plusieurs compétitions de rugby sur le continent (European Rugby Champions Cup, European Rugby Challenge Cup et compétition qualificative pour la Challenge Cup), l'European Professional Club Rugby (EPCR) prend position dans le dossier de reprise du club anglais de Gloucester par Altrad Participations, propriétaire du Montpellier Hérault Rugby (MHR), dont Mohed Altrad est le président. Dans un communiqué publié le 15 février, le conseil d'administration de l'EPCR réagit à la présentation de ce dossier, qui lui a été officiellement faite la veille.

"Plusieurs propositions ont été faites et elles nécessitent une étude approfondie de la part du conseil d'administration de l'EPCR, indique ce dernier. Le conseil d'administration va continuer à consulter toutes les parties prenantes avant d'entamer des discussions ultérieures avec Altrad Participations et ne fera pas d'autre commentaire pour le moment."

L'EPCR cherche à arbitrer un éventuel conflit d'intérêt sportif au cas où Altrad Participations serait autorisée à reprendre le club anglais. Le MHR et Gloucester, en effet, sont susceptibles de s'affronter dans plusieurs compétitions européennes, dont la Champions Cup.

Mohed Altrad, président du groupe (22 000 salariés, 2,4 Mds € de chiffre d'affaires) spécialiste de la maintenance industrielle, de la vente et location de matériel de BTP, a fait part de son intérêt pour le club anglais en fin d'année 2016. Le nom de Philippe Saint-André, ex-sélectionneur de l'équipe de France de rugby et dirigeant de l'équipe de Gloucester entre 1998 et 2002, circule déjà pour reprendre une fonction à la tête du club en cas de feu vert donné par l'EPCR.

Basé en Suisse, l'EPCR compte neuf fédérations et ligues professionnelles comme actionnaires, dont la Fédération française de rugby et la Ligue nationale de rugby.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :