Prix Entrepreneur de l'Année : trois Héraultais lauréats

 |   |  238  mots
L'ensemble des lauréats, récompensés le 22 septembre au stade Ernest Wallon de Toulouse
L'ensemble des lauréats, récompensés le 22 septembre au stade Ernest Wallon de Toulouse (Crédits : EY/Verlingue)
Lors de la cérémonie du prix de l'Entrepreneur de l'Année pour le Grand Sud, organisée par EY le 22 septembre à Toulouse, trois entreprises héraultaises se sont distinguées. Matooma, Septeo et SensDigital s'imposent respectivement en catégories "Born global", "Vision stratégique" et Prix du public.

La cérémonie du Prix de l'Entrepreneur de l'Année, organisée par EY sur la région Grand Sud (Toulouse, Montpellier, Bordeaux), vient de récompenser GA Smart Building (Toulouse, 31) dans la catégorie reine, et Fineheart (Pessac, 33) en catégorie Start-up de l'année. Trois entreprises héraultaises s'illustrent, par ailleurs, dans ce palmarès.

Le groupe Septeo, éditeur de logiciels pour le monde juridique et immobilier basé à Pérols (34), l'emporte en "Vision stratégique", tandis que son voisin Matooma, développeur de solutions M2M, s'impose en "Born global". C'est le Montpelliérain SensDigital, spécialiste du commerce connecté, qui enlève le Prix du public, après un vote organisé ad hoc.

"Le palmarès de cette édition reflète le dynamisme de notre région en matière d'innovation, estime Marie-Thérèse Mercier, associée EY à Montpellier. Je me réjouis que le Prix Born Global ait été décerné par le jury à Frédéric Salles, président-cofondateur de Matooma. Autre exemple, pour la seconde fois, le jury proposait au public de voter pour sa start-up préférée et notre région était représentée par une très belle success story, la start-up héraultaise SensDigital, dirigée par Mamadou Diouf."

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année est organisé depuis 25 ans par EY, leader mondial de l'audit, en partenariat avec HSBC France, Verlingue, et Steelcase.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :