Incendie au Liner : Computacenter et Care Labs impactées

 |   |  414  mots
Mardi soir 10 octobre vers 20h, le feu a pris au 6e étage du Liner, avant de s'étendre au 7e.
Mardi soir 10 octobre vers 20h, le feu a pris au 6e étage du Liner, avant de s'étendre au 7e. (Crédits : Les Villages d'Or)
L’incendie qui s’est déclaré aux alentours de 20 h, mardi 10 octobre, aux derniers étages du Liner, à Pérols, a eu des conséquences sur plusieurs entreprises hébergées dans cet immeuble de bureaux. Chez Computacenter, où le sinistre s’est déclaré, mais aussi chez Care Labs ou, dans une moindre mesure, chez Matooma.

Il était environ 20 heures quand un incendie s'est déclaré au 6e étage de l'immeuble de bureaux Le Liner, à Pérols (34), mardi 10 octobre. Rapidement, les flammes ont gagné le 7e et dernier étage, embrasant les terrasses en bois de manière impressionnante.

Selon un expert, le feu aurait pris dans la cuisine de l'entreprise Computacenter, au 6e étage, avant de s'étendre jusqu'à l'étage au-dessus. C'est donc le centre d'appel Computacenter qui a été le plus touché par le sinistre, mais les dirigeants restaient injoignables au lendemain de l'incendie. Spécialisé dans les services et solutions informatiques, le groupe avait installé un centre de services au Liner en avril 2015.

Locaux inondés

Au 4e étage, l'entreprise de Vincent Daffourd, Care Labs (25 collaborateurs), avait emménagé en juillet dernier et venait de terminer son installation.

« Nous n'avons pas de dégâts liés à l'incendie mais à l'eau, déclare-t-il. Nous avons été totalement inondés par les eaux d'extinction de l'incendie. Les services de la Métropole ont fait preuve de réactivité pour nous reloger au Millénaire. Nous nous y installerons dès demain (jeudi 12 octobre, NDLR). Nous avons immédiatement déclenché le plan de continuité d'activité afin de ne pas avoir d'interruption. Les collaborateurs ont travaillé de chez eux en télétravail, avec une réplique de serveur pour tout sécuriser. »

Électricité coupée

« J'étais en train de donner une conférence auprès de start-ups quand on m'a prévenu, raconte, au lendemain du sinistre, Frédéric Salles, le cofondateur de Matooma (objets connectés et solutions machine to machine) dont les bureaux se trouvent au 2e étage du Liner. J'ai eu peur et je me suis immédiatement rendu sur place... Nous n'avons pas été touchés par l'incendie, mais l'électricité a été coupée. Le lendemain matin, nous avons reporté la téléphonie sur les téléphones portables des collaborateurs, et nous avons pu travailler sur PC portables et clefs 3G. À 9h, nous étions opérationnels de manière complètement invisible pour les clients... Mais je tire leçon de cet incendie : je réfléchis à un plan de reprise d'activité au cas où ce sont nos locaux qui seraient frappés un jour par un incendie. »

Au rez-de-chaussée, qui héberge le restaurant La Boucherie et le show-room Volum de Union Matériaux, plus de peur que de mal. L'activité a pu reprendre normalement au petit matin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2017 à 20:45 :
Salut

Dsl mais Au 5e étage, ce n'est pas l'entreprise de Vincent Daffourd, Care Labs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :