Les Halles Solanid bientôt franchisées

 |   |  522  mots
L'épicerie-restaurant des Halles Solanid, à Lodève.
L'épicerie-restaurant des Halles Solanid, à Lodève. (Crédits : Richard Sprang)
Inaugurées mercredi 19 novembre à Lodève (34), les Halles Solanid, cuisine centrale du groupe médical Fontalvie, veulent séduire les populations tertiaires et les collectivités avec leur concept « d’alimentation santé » prônant 80% de produits frais. Celui-ci pourrait être franchisé en 2016.

Les Halles Solanid seront-ils le nouveau Paul régional ? En tout cas, même devanture noire, même concept léché à l'origine du succès dans les années 90 du leader français de la boulangerie industrielle, pour cette épicerie-restaurant attenant à la nouvelle cuisine centrale du groupe d'hospitalisation Fontalvie (33 M€ de CA). L'entreprise familiale d'Osséja (66) spécialisée dans le traitement des maladies respiratoires, a investi 3,2 M € dans cet ensemble de 1500 m2 qui comprend une cuisine centrale et une épicerie-restaurant. Un concept « deux en un » ciblant conjointement deux segments de marché : la restauration hors domicile et la restauration collective.

Inaugurées mercredi 19 novembre à Lodève (34) mais en activité depuis le 15 septembre, les Halles Solanid séduisent les populations tertiaires avec leur offre de Smart food, « du snacking diététique haut de gamme entre 8 et 13 € le repas » fabriqué in situ (dans la cuisine centrale) et couplé à un service d'épicerie fine proposant des fruits et légumes bios, des conserves haut de gamme, sur 460 références régionales.

Smart Food

« Après deux mois d'activité, nous dépassons les objectifs que nous nous étions fixés sur la partie épicerie-restaurant », confie Yann Desplan, qui vise un CA de 300 000 € en 2015 sur ce segment.

Le directeur général délégué en charge du développement du groupe veut séduire les populations tertiaires et les collectivités avec son concept d' « alimentation santé », un régime conçu par des nutritionnistes rejetant les produits pré-transformés au profit de 80 % de produits frais. « Ce régime initialement adapté aux exigences de la maladie chronique , nous allons le décliner à grande échelle pour toutes les populations », explique-t-il.

Les Halles Solanid pourraient être dupliquées fin 2015, en nom propre ou sous la forme d'une franchise.

« Grâce à l'unité de production alimentaire de Lodève, nous pourrons facilement livrer un réseau de boutiques franchisées dans un rayon de 150 km », annonce Yann Desplan, qui imagine déjà un rayonnement régional voire nationale pour ses épiceries-restaurants.

Nouveau poids lourd de la restauration collective régionale

Parallèment le groupe Fontalvie, avec deux autres cuisines centrales à Osséja (66) et Riom-ès-Montagnes (15) pour un chiffre d'affaires de 465 405 € en 2013, cible le segment de la restauration collective en Languedoc-Roussillon. Avec la cuisine centrale de Lodève, Mathieu Desplan veut clairement « s'attaquer au marché montpelliérain » pour un CA visé de 1,5 M € la première année.

Pour le moment, en plus du "smart food" de l'épicerie-restaurant, l'unité de production des Halles Solanid livre les établissements du groupe : la clinique du souffle La Vallonie à Lodève (150 repas/jour) et R-Révolution Santé à Montpellier (100 repas/jour) dédié à la médecine du mode de vie. À plein régime, le site pourrait « monter à 3 000 repas/jour en restauration collective, 1 000 repas/jour en Smart food et autant en traiteur événementiel », assure Yann Desplan. Ce dernier signait en septembre un premier contrat en marché public pour l'approvisionnement des cantines scolaires de la Communauté de communes du Lodévois Larzac (250 couverts/jour). D'ores et déjà, les Halles Solanid démarchent les sociétés de portage à domicile et les Ephad régionaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :