Pic Saint Loup obtient le graal de l’AOC

 |   |  264  mots
Le classement en AOC vient récompenser de longues années de travail
Le classement en AOC vient récompenser de longues années de travail (Crédits : Marc Médévielle)
Par décision du 7 septembre, le comité national de l'Institut national de l'origine et de la qualité vient d’émettre un avis favorable au classement du terroir Pic Saint Loup en appellation d’origine contrôlée à part entière.

Coïncidence du calendrier, cette reconnaissance qui concerne les vins rouges, ainsi que les rosés (10 % de la production), met un peu de baume au cœur des viticulteurs, durement frappés par l'épisode de grêle d'août dernier. Mais elle aura pris du temps puisque la demande au comité national de l'Inao remonte à 2003.

« Ce délai a permis à l'appellation de faire évoluer son cahier des charges de façon plus précise et plus stricte, notamment en terme de pourcentage de Syrah qui contribue à la typicité Pic Saint Loup, de densité de plantation plus élevée, etc., résume Régis Valentin, président du syndicat des vignerons, et propriétaire du Château de Lancyre, à Valflaunès (34). Ce classement, qui récompense un travail mené depuis trente ans, s'inscrit dans la démarche de hiérarchisation des vins du Languedoc. Elle va nous permettre de mieux défendre notre nom, même si la plupart des consommateurs nous considéraient déjà comme une appellation. »

L'AOC passe également de 13 à 17 communes avec l'entrée de Vacquières ainsi qu'une partie des communes de Brouzet-les-Quissac, Assas et Guzargues. Une fois le dossier validé lors de l'assemblée générale du syndicat début octobre, la publication du décret au Journal officiel scellera officiellement cette reconnaissance, qui n'est pas une fin en soi.

« Nous allons engager un travail sur nos blancs pour, demain, les faire reconnaître en AOC et aller plus loin dans la hiérarchisation de notre appellation pour sortir, d'ici 10 à 15 ans, un premier cru », annonce le président.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :