Le salon Millésime Bio revient à Montpellier

 |   |  471  mots
Le salon Millésime Bio reviendra à Montpellier en janvier 2018
Le salon Millésime Bio reviendra à Montpellier en janvier 2018 (Crédits : SudVinBio)
L’escapade marseillaise aura été de courte durée. Le salon international des vins bio a signé un accord pluriannuel avec Montpellier Events pour la location du parc des Expositions. Sa prochaine édition se tiendra donc du 29 au 31 janvier 2018, à Montpellier. Le salon Vinisud prend acte de cette décision mais regrette l’absence de concertation.

Le feuilleton Millésimes Bio/Vinisud, deux salons régionaux viti-vinicoles, vit un nouveau rebondissement. Après avoir déménagé à Marseille pour l'édition 2017, le salon Millésime Bio s'apprête à revenir à Montpellier pour sa prochaine édition qui devrait se dérouler du 29 au 31 janvier 2018.

« Les organisateurs de Millésime Bio ont trouvé un accord avec Montpellier Events pour les prochaines années, indique un représentant de la Région Occitanie à Objectif. Nous nous en félicitons. Ils reviennent sur leurs dates historiques. Il va désormais falloir trouver une solution pour Vinisud. »

Quel calendrier ?

S'étendant sur cinq ans, l'accord signé avec Montpellier Events pose un certain nombre de conditions, notamment en terme de calendrier avec Vinisud. Ce point n'est pas mineur puisqu'il était à l'origine du conflit entre les deux salons.

Pour son édition de 2017, Vinisud s'était positionné sur les dates de Millésime Bio. Les organisateurs du salon des vins bio, l'association interprofessionnelle SudVinBio, avaient alors décidé de quitter la métropole languedocienne pour Marseille. Les deux salons viennent de fermer leurs portes, le 31 janvier pour Vinisud et le 1er février pour Millésime Bio.

Ambitionnant de créer « une synergie » entre les deux salons, les organisateurs de Vinisud appelaient encore, le 31 janvier, à l'ouverture de négociation avec ceux de Millésime Bio pour « trouver un terrain d'entente » et amener ce dernier à revenir sur Montpellier. Une discussion entre salons n'aura pas été nécessaire pour motiver le retour des vignerons bio en région.

« Je prends acte de cette décision, déclare Fabrice Rieu, président de Vinisud et du Conseil interprofessionnel des Vins du Roussillon (CIVR). Je regrette cependant qu'il n'y ait pas eu de concertation. Le conseil d'administration de Vinisud doit se réunir avant le 15 mars. Nous devions y faire un bilan des précédents salons pour préparer la suite. La synergie entre Millésime Bio et Vinisud est demandée par les vignerons et les acheteurs. L'enjeu de créer des passerelles concerne l'économie viticole de toute une région. »

Le FIA reste accolé à Vinisud

Une unité de temps et de lieu entre Vinisud et Millésime Bio est une perspective rejetée par l'association SudVinBio. L'alternative proposée par la Région est de faire se succéder les deux salons sur une semaine.

« Les dates du dimanche, lundi et mardi seraient réservées à Millésime Bio et Vinisud prendrait la suite, indique un représentant de la Région. Cela serait la voix de la sagesse. »

Le troisième événement régional qui se tient à cette période est le Forum international des affaires (FIA). Autrefois accolé à Millésime Bio, il a été cette année organisé en parallèle de Vinisud. « Et cela restera ainsi », précise-t-on encore à la Région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2017 à 0:28 :
lorsque l'ego d'un "petit homme" va à l'encontre de la raison, de la demande des acheteurs, de l'évidente dynamique nécessaire et seule garante de la pérennité des deux salons dans le sud.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :