Mercadis, premier MIN doté d’un pôle de transformation alimentaire

 |   |  775  mots
La légumerie Agriviva est destinée à transformer 80 % de produits agricoles locaux mais travaille également des produits exotiques pour la GMS et la restauration collective du territoire métropolitaine et du département héraultais.
La légumerie Agriviva est destinée à transformer 80 % de produits agricoles locaux mais travaille également des produits exotiques pour la GMS et la restauration collective du territoire métropolitaine et du département héraultais. (Crédits : M.C.)
Mercadis, le Marché d'Intérêt National de Montpellier, a inauguré le 28 février un pôle de transformation alimentaire composé de six entreprises. Un investissement de 1,5 M€ destiné à valoriser la production agricole locale et en lien avec la politique agroécologique et alimentaire de la Métropole, signataire du Pacte de Milan.

« Il n'est pas possible de manger « local » s'il n'y a pas un outil de transformation des produits agricoles locaux », résume Olivier Lauro, le directeur général de Mercadis, le Marché...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :