La FRSEA Occitanie est née avec à sa tête Philippe Jougla

 |   |  452  mots
(Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Échelon régional de la FNSEA, la FRSEA Occitanie est née le 20 mars de la fusion de la FRSEA Languedoc-Roussillon et de la FRSEA Midi-Pyrénées avec, à sa tête, le Tarnais Philippe Jougla. Soutenue par les agriculteurs languedociens, son élection s’accompagne de la nomination de l’Audois Serge Vialette à la vice-présidence déléguée pour assurer une présidence en binôme.

Avec 24 voix en sa faveur sur 45, Philippe Jougla a été élu président de la nouvelle Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) Occitanie, le 20 mars, à Sorèze (81). Il était jusqu'à présent président de la FDSEA du Tarn (81).

Autre postulant à cette fonction, Christian Mazas, président de la FRSEA Midi-Pyrénées, a recueilli 20 voix en faveur de sa candidature. Il devient secrétaire général du nouveau syndicat régional.

Représentant un réseau syndical de 14 000 adhérents en Occitanie, la FRSEA est le relais régional de la FNSEA qui est par ailleurs également déclinée à l'échelle départementale avec les FDSEA.

Pas de candidat languedocien

La création de la FRSEA Occitanie a rassemblé les 255 élus des treize FDSEA d'Occitanie. Ceux-ci ont participé à la désignation du nouveau conseil d'administration (45 membres) qui a ensuite élu le nouveau président de l'entité régionale.

Aucun agriculteur de l'ex région Languedoc-Roussillon ne s'est porté candidat à cette élection.

« Les représentants syndicaux languedociens se sont concertés et nous avons décidé de ne pas nous présenter afin de ne pas créer de confusion dans le débat, explique Serge Vialette, ancien président de la FRSEA Languedoc-Roussillon. Par contre, nous avons demandé notre juste représentativité et proposé ma candidature au poste de Premier Vice-Président délégué afin de co-animer le conseil d'administration et le bureau avec Philippe Jougla. »

Cette gouvernance en binôme se justifie par l'étendue de la région et la diversité des productions, indique la FRSEA Occitanie.

Projet politique

Ce nouveau syndicat régional a une mission de coordination régionale mais surtout de représentation et de négociation avec les institutions régionales dans l'élaboration des politiques agricoles et alimentaires.

« Nous sommes un syndicat généraliste et nous proposons un vrai projet agricole pour l'Occitanie, indique Serge Vialette. Nous élaborons ce projet depuis les élections régionales. Il comporte une politique de soutien aux exportations et aux produits sous signe de qualité. Notre objectif est de construire un vrai projet économique comme l'a fait la Bretagne pour que l'agriculture régionale nourrisse les six millions d'habitants d'Occitanie. Sur ce sujet, il y a un véritable travail à mener. »

Le siège de la FRSEA Occitanie sera localisé à Toulouse. Néanmoins, les locaux de la FRSEA à Montpellier seront conservés et formeront une antenne locale.

L'agriculture en Occitanie représente le premier secteur employeur de la région (164 000 emplois) et le premier secteur économique (13,7 Mds € de CA), devant le tourisme (11,5 Mds€, 105 000 emplois) et l'aéronautique (7,5 Mds €, 92 000 emplois). L'activité agricole régionale réalise une balance positive à l'export de 3 Mds €.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :