Bibal rachète FDDA et consolide son réseau de distribution

 |   |  482  mots
La société FDDA, basée au Crès, compte un réseau de 800 distributeurs automatiques en Languedoc-Roussillon.
La société FDDA, basée au Crès, compte un réseau de 800 distributeurs automatiques en Languedoc-Roussillon. (Crédits : DR)
L’entreprise Cafés Bibal, spécialisée dans la torréfaction de café et la distribution automatique, s’agrandit. Elle vient de racheter Frédéric Debarge Distribution Automatique (FDDA) basée au Crès, consolidant son réseau de 800 distributeurs supplémentaires et son potentiel de chiffre d’affaires de 2 M€ de plus.

61 ans et elle n'a pas finit de grandir. Café Bibal, spécialisée dans la torréfaction de café et la distribution automatique et basée à Saint-Aunès (34), annonce à Objectif Languedoc-Roussillon qu'elle a signé le 29 avril dernier le rachat de l'entreprise FDDA (Frédéric Debarge Distribution Automatique). Installée au Crès (34), la PME de 13 salariés œuvre elle aussi dans la distribution automatique de boissons et snacking sur le Languedoc-Roussillon.

« Stratégiquement, c'est intéressant d'avoir une opération de croissance externe sur un secteur où on est déjà implanté, décrypte Thomas Bertrand, directeur général de Café Bibal. Cela va nous permettre de consolider nos bases et d'améliorer notre réactivité... Par ailleurs, FDDA a développé des compétences de gestion de marques, ce qui signifie des compétences en opérations de réglage, labellisation, pédagogie du consommateur final. Pour l'instant, nous ne voulons pas faire évoluer le système. Nous analyserons pour voir ce qui fonctionne. »

Les emplois préservés

Les 800 distributeurs automatiques de FDDA passe dans le giron de Café Bibal qui voit, à cette occasion, se profiler un chiffre d'affaires supplémentaire d'environ 2 M€. Les 13 salariés sont maintenus dans leurs fonctions et resteront pour l'heure dans leurs locaux.

« La préservation des emplois était un élément important de la vente, précise Thomas Bertrand. Ils ont des compétences de gestion et de qualité de service, et des compétences métiers qui sont une vraie valeur ajoutée... Frédéric Debarge continue de gérer la structure et intégrera la société Bibal. Il n'était pas à proprement parlé vendeur, mais il a adhéré au projet d'entreprise. »

Les effectifs de Bibal Café passent donc à 120 et devraient atteindre les 125 en septembre après la création de quelques postes supplémentaires.

Un projet R&D en cours

En mars 2013, Bibal Café avait racheté le fonds de commerce de la société Midi Distribution à Perpignan (66), qui lui ouvrait un nouveau réseau de distribution. Et en mai 2015, elle avait opéré une prise de participation, à hauteur de 40 %, au capital de la société alésienne Remaprod, spécialisée dans la production de capsules compatibles Nespresso, jusqu'alors sous-traitant pour Bibal.

Des travaux d'agrandissement sont en cours sur le site de Saint-Aunès, pour accueillir la société. L'outil de production devrait être opérationnel en juillet prochain.

Par ailleurs, l'entreprise investit dans la R&D en interne et en externe : un projet sur l'amélioration du service en distribution automatique, dont la version bêta devrait être mise en marché en juillet, et une réflexion sur la capsule bio-dégradable. En avril, Bibal Café a lancé sa gamme de capsules sans sur-emballage.

En 2015, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 4,7 M€ en Café-Hôtellerie-Restauration, et de 10,9 M€ en distribution automatique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :