Orchestra en forte progression dans la puériculture

 |   |  228  mots
Orchestra affiche un chiffre d'affaires en hausse de 8,9 % en un an
Orchestra affiche un chiffre d'affaires en hausse de 8,9 % en un an (Crédits : Orchestra-Prémaman)
Orchestra-Prémaman, le groupe héraultais de vêtements pour enfants et pour la maternité, a réalisé un chiffre d'affaires de 609,4 M€ au terme de l'exercice 2016/2017. Le bilan publié le 14 avril montre un bond de 50 % en un an sur l'activité puériculture.

Orchestra-Prémaman, le spécialiste de la puériculture, de la maternité, et de la mode enfantine, vient de publier son bilan pour l'exercice 2016/2017, selon lequel le groupe installé à Saint-Aunès (34) signe un chiffre d'affaires consolidé de 609,4 M€, en hausse de 8,9 % par rapport à 2015/2016. La progression est moindre sur le marché national (382,4 M€, soit 5,8 %), mais nettement supérieure à l'international (147,3 M€, soit 14,8 %), hors Bénélux.

Ce bilan montre notamment un chiffre d'affaires de 109,7 M€ pour le segment puériculture, en forte hausse de 50 % en un an. Celle-ci représente désormais 18 % de l'activité globale d'Orchestra, contre 13,1 % sur l'exercice antérieur.

Parmi les autres faits saillants, Orchestra note une activité web en nette hausse elle aussi, à 10,7 %. Sur le front de l'international, le groupe enregistre une progression de 14,5 %, avec des points forts tels que la Belgique (13,9 %), grâce "à un réseau totalement restructuré et rénové", la Grèce (12,8 %), devenu le 3e marché du groupe, et la Suisse (80 %), après l'acquisition du réseau Autour de Bébé (six magasins), en avril 2016.

Enfin, le groupe indique qu'au cours de cet exercice 2016/2017, le nombre de mètres carrés sous enseigne Orchestra exploités en succursales et en commissions-affiliations est passé de 260 000 m2 à 293 000 m2 en février dernier, soit 24 unités de plus. Les magasins grand format (plus de 800 m2) représentent à ce jour 49 % de cette surface commerciale (122 magasins dans le monde).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :