Hérédis se prépare pour les marchés américains et européens

 |   |  564  mots
L'équipe de BSD Concept (Heredis) à Montpellier.
L'équipe de BSD Concept (Heredis) à Montpellier. (Crédits : BSD Concept)
L’entreprise montpelliéraine éditrice du logiciel de généalogie Hérédis déménage pour s’installer dans ses propres locaux, plus grands. Une condition sine qua non pour amorcer un vrai virage vers l’international.

La société montpelliéraine BSD Concept, spécialisée depuis vingt-trois ans dans l'édition de logiciels de généalogie Hérédis, déménage le 24 avril prochain dans de nouveaux locaux, trois fois plus grands. Elle vient en effet d'acquérir près de 400 m2 (transaction accompagnée par Arthur Loyd Montpellier) précédemment occupés par le Groupe Egis, dans l'immeuble Atrium au Millénaire.

L'entreprise, reprise par ses salariés sous le statut de Scop en juillet 2014, amorce ainsi un nouveau virage, celui de l'international en direction de l'Europe et des Etats-Unis.

« Nous étions 11 salariés il y a trois ans, et 17 aujourd'hui (dont 12 associés, NDLR), souligne Audrey Cavalier, co-gérante avec Mikaël Marie, de BSD Concept. Nous ne pouvons plus recruter personne alors que nous avons la volonté de nous développer. Nous avons besoin de développeurs : une première personne arrivera le 15 mai et nous devrions en recruter trois autres d'ici fin 2017... Pour le moment, il existe une version française et une version anglaise de notre logiciel. Nous souhaitons adapter la version anglaise au marché américain, et développer des versions en allemand, mais aussi espagnol et portugais pour toucher les pays où se pratiquent ces langues. »

Un partenariat avec l'Américain FamilySearch

Pour se développer aux Etats-Unis, où l'entreprise est déjà présente, BSD Concept a déjà identifié une porte d'entrée : FamilySearch.

FamilySearch est un organisme généalogique créé et géré par l'église mormone, très axée sur la famille et donc la généalogie. Après avoir microfilmé les registres de l'état civil et des registres paroissiaux de nombreux pays dans le monde, FamilySearch les partage via l'un des sites de généalogie les plus utilisés. Ce sont eux également qui, chaque année, organisent l'un des rendez-vous généalogiques les plus courus des aficionados, le Roots Tech, sorte de salon qui attirent 40 000 visiteurs à Salt Lake City.

« Nous préparons un partenariat avec FamilySearch, et nous espérons exposer l'an prochain au Roots Tech de février 2018, annonce Audrey Cavalier. Il n'y a pas de problème à travailler avec FamilySearch, qui est très reconnue aux Etats-Unis, et qui ne mélange pas business et religion... Bien sûr il existe des logiciels de généalogie américains, mais notre force, c'est un logiciel avec des fonctionnalités poussées et 23 ans d'expérience qui en font un outil très adapté aux besoins. Par ailleurs, nous avons développé la partie web et consultation en ligne, que les autres logiciels n'ont pas, avec une importante base de 450 millions de données disponibles à ce jour. Autre avantage concurrentiel : nous proposons l'envoi de notifications quand de nouvelles données présentent des correspondances avec l'arbre généalogique d'un abonnés. »

300 000 utilisateurs dans le monde

Autant de développements à venir qui justifient ce déménagement. L'entreprise a également déposé un dossier chez bpifrance pour soutenir son expansion à l'international.

 Leader dans son secteur en France, BSD Concept annonce aujourd'hui, dans le monde, 100 000 utilisateurs du logiciel, « 300 000 si on compte les utilisateurs en ligne », précise Audrey Cavalier. En 2016, son chiffre d'affaires était de 1,3 M€ (1,2 M€ en 2015). Après une année 2017 stable en terme d'activité, la Scop prévoit de monter graduellement jusqu'à 1,7 M€ d'ici 2021.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2017 à 12:17 :
Bravo , belles ambitions , bon courage !!!
a écrit le 20/04/2017 à 8:39 :
à voir
a écrit le 19/04/2017 à 22:17 :
Bravo à vous ! Fidèle utilisateur de votre logiciel depuis près de 20 ans, tous mes vœux de réussite vous accompagnent bien volontiers. Bien cordialement, RDF

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :