Immobilier ancien : l’embellie favorise les créations d’agences

 |   |  877  mots
Le centre ville de Montpellier.
Le centre ville de Montpellier. (Crédits : Christine Caville)
Le marché de l’immobilier ancien, comme le neuf, renoue avec la croissance, et les grands réseaux immobiliers annoncent une vague de recrutements sur le territoire national. Cette embellie touche également la région, qui voit notamment arriver en force le nouveau réseau immobilier Stéphane Plaza.

En France, quelque 848 000 transactions auront été signées en 2016 (les chiffres officiels sont attendus en mars) sur le marché de l'immobilier ancien, fruit d'une bonne année 2015 et d'une très bonne année 2016.

Le spectre de la crise, à son plus haut en 2008-2009, semble donc s'éloigner. Le secteur a renoué avec l'embellie, à la faveur de taux de crédit bas. Le nombre de transactions qui repart à la hausse entraîne avec lui un optimisme nouveau chez les professionnels, et une vague de recrutements de collaborateurs ou de déploiement d'agences pour les réseaux de franchise est annoncée au niveau national.

Sur le territoire de l'ex-Languedoc-Roussillon, la FNAIM indique que le pouvoir d'achat des ménages a permis d'acquérir 4,5 m2 supplémentaires entre 2015 et 2016 (pour 1 000 € de mensualité fixe et une durée de remboursement sur vingt ans). Le prix moyen au m2 était de 2 651 € (+ 1,4 %). Quant aux ventes, elles affichent une progression de 8,8 % par rapport à l'année précédente, soit 66 268 transactions. La hausse vaut pour tous les départements : + 9,3 % dans l'Hérault, + 9,6 % dans le Gard, + 5,7 % dans l'Aude, + 10,8 % dans les Pyrénées-Orientales. Seule la Lozère est en baisse, à - 3,7 %.

« Ça va beaucoup mieux »

Cependant, Alexis Mélidonis, le président de la FNAIM-Languedoc-Roussillon, pondère légèrement.

« Certes, ça va beaucoup mieux, surtout depuis le début 2016 dans la région, mais il faudrait faire un travail de corrélation avec l'évolution de la population pour avoir une analyse fine de ces chiffres. La population augmente, il est donc logique que le nombre de transactions augmente aussi, mais qu'en est-il du ratio entre les deux sur les dix dernières années ? »

Le territoire du Languedoc-Roussillon compte à ce jour environ 560 agences immobilières (adhérentes FNAIM). Cette embellie qui touche également la région va-t-elle se traduire par des recrutements et par l'ouverture de nouvelles agences ?

« C'est clairement la tendance », confirme Alexis Mélidonis.

S'il ne peut donner un prévisionnel précis des perspectives 2017 dans les agences régionales, il observe cependant un phénomène notable : le développement régional exponentiel de la franchise Stéphane Plaza.

Le phénomène Stéphane Plaza

Cofondé par Stéphane Plaza (rendu célèbre par ses émissions sur M6), le réseau s'est développé à partir de mars 2015. À ce jour, il compte en France 147 agences en activité, ainsi que 40 contrats signés et dont les agences ouvriront prochainement.

En région Occitanie, le réseau est déjà bien implanté, avec 13 agences ouvertes à ce jour : trois dans l'Hérault (Sète, Béziers et Frontignan), deux dans le Gard (Nîmes et Aigues-Mortes), deux dans les Pyrénées-Orientales (Perpignan centre et Perpignan sud), quatre dans la Haute-Garonne (2 à Toulouse, Colomiers et Tournefeuille), une dans l'Aveyron (Rodez), une dans les Hautes-Pyrénées (Tarbes).

Quatre autres agences devraient ouvrir en mars ou avril à Castelnau-le-Lez et Montpellier centre (34), à Latour-Bas-Elne (66) et à Albi (81).

« Notre ambition est d'avoir un réseau de 500 agences d'ici 2020, précise Cyril Parmentier, le directeur Développement du réseau Stéphane Plaza. En Occitanie, qui compte deux villes-phares attirant beaucoup de population, il faut que nous doublions le nombre d'agences. Pour 2017, nous étudions des candidatures à Montpellier, Lattes-Pérols, Cahors ou Montauban. »

Aujourd'hui, le réseau Stéphane Plaza représente 57 emplois en Occitanie (directeurs d'agences, agents commerciaux, et assistant(e)s).

« La taille moyenne, c'est cinq personnes par agence, déclare Cyril Parmentier. Environ 1/3 des ouvertures sont des agences indépendantes qui se convertissent à l'enseigne Stéphane Plaza, 1/3 sont d'anciens agents immobiliers qui ouvrent leur propre agence, et 1/3 sont des personnes en reconversion professionnelle. »

Les agences indépendantes se tournent vers les réseaux

Chez Century 21 (850 agences en France dont 86 en Occitanie et 39 sur l'ex-Languedoc-Roussillon), on annonce pour 2017 le recrutement d'un collaborateur en moyenne par agence, soit quelque 600 offres d'emplois.

« Nous avons fait + 15 % en France, et plutôt + 20-25 % en Languedoc-Roussillon, confie Jean-François Granié, le dirigeant de Century 21 LGI à Montpellier. En région, nous serons plutôt à deux collaborateurs supplémentaires par agence. Par exemple, chez moi, nous étions 4 en 2016, nous sommes 7 aujourd'hui et nous monterons à 9 cette année... Par ailleurs, le réseau ouvre une agence à Béziers, où il n'était plus depuis au moins dix ans, et il a repris des agences indépendantes à Mauguio, La Grande Motte ou le Grau-du-Roi. »

Car si la tendance est au beau fixe en général, les dernières années auront néanmoins fait des dégâts dans les agences indépendantes.

« Il y a eu la crise, mais aussi les lois qui se sont durcies, note Frédéric Halimi, directeur de l'agence Guy Hoquet l'Immobilier à Canet-en-Roussillon (66) et vice-président du réseau national jusqu'en décembre 2016. Certaines agences préfèrent opter pour un grand réseau immobilier qui va les encadrer, ça les rassure. »

Le réseau Guy Hoquet compte 480 agences en France, dont 30 en Occitanie (16 sur l'ex-Languedoc-Roussillon), et il a signé 104 nouveaux contrats de franchise en 2016 (58 en 2015). Mais il est trop tôt pour que Frédéric Halimi confirme des objectifs de développement sur l'Occitanie. Sur les Pyrénées-Orientales, il annonce toutefois l'ouverture imminente d'agences à Canohès, Saint-Laurent-de-la-Salanque et Saint-Cyprien. Ainsi qu'à Nîmes dans le Gard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :