Bureaux & Co va construire 4500 m2 dédiés au coworking

 |   |  636  mots
(Crédits : Edouard Hannoteaux)
Bureaux & Co, gestionnaire d’espaces collaboratifs et spécialiste de la colocation par affinités professionnelles, prend un virage. Alors qu’il vient d’ouvrir un nouvel espace au Millénaire à Montpellier, il prévoit déjà de construire 4500 m2 sur la zone Eurêka, en même temps qu’il se spécialise sur le secteur de la santé.

Bureaux & Co, start-up spécialisée dans la gestion d'espaces collaboratifs (location de bureaux, d'espace de coworking et de salles de réunion), s'est fait une spécialité de répondre à la demande en petites surfaces émanant de travailleurs indépendants, TPE ou start-ups, dans une ville où l'offre se concentre plus volontiers sur les moyennes et grandes surfaces.

L'entreprise a construit son premier espace sur la zone Parc 2000 à Montpellier (700 m2), et elle est locataire depuis cet été de 2 000 m2 dans l'immeuble Le Stratège, situé sur le parc d'activités du Millénaire et complètement restructuré et refait à neuf. Le site propose des bureaux de 15 à 25 m2 (privés ou partagés) et salles de réunion, ainsi que 300 m2 d'espaces de coworking (espaces communs partagés et espaces en flex-office).

« Au Millénaire, nous avons ouvert en septembre, et nous observons une recrudescence de la demande de coworking en flex-office, note Nordine El Ouachmi, le fondateur et dirigeant de Bureaux & Co. Aujourd'hui, nous sommes à 70 % de remplissage, et c'est plein à Parc 2000. »

Selon l'entrepreneur, la société vient d'obtenir « un pré-agrément de la SERM pour construire un bâtiment de 4 500 m2 sur la zone Eurêka », afin d'y créer un nouvel espace Bureaux & Co « avec encore plus de services, comme une conciergerie, une salle de sport, une crèche, un coworking-café ». Les travaux pourraient démarrer fin 2018.

Hébergé à la Station F

Le jeune entrepreneur ambitionne de professionnaliser le métier sur la place montpelliéraine et de s'étendre partout en France.

« L'entreprise vient d'être retenue pour être accélérée par Impulse Partner (basé à Paris, et qui anime des écosystèmes innovants rapprochant start-up et grands groupes, NDLR), spécialisé notamment en immobilier disruptif,  annonce Nordine El Ouachmi. Et nous sommes lauréat, depuis le 17 octobre, du programme French Tech Diversité (qui vise à promouvoir la diversité sociale dans l'écosystème start-ups français, NDLR), ce qui nous donne accès à un an d'hébergement à la Station F (incubateur de startups, créé par Xavier Niel et réparti sur un campus de 34 000 m2 dans la Halle Freyssinet à Paris, NDLR). Ce sera un point de chute, pour nous, pour développer sous franchise nos marques BuroStation et RésoSanté. »

BuroStation est une plate-forme web créée par Bureaux & Co, dont la vocation est de mutualiser les recherches de petits espaces de travail par affinités professionnelles. La nouvelle version de la plate-forme, incluant la fonctionnalité de matching entre un groupe d'entrepreneurs en quête d'un espace et les surfaces vacantes correspondant aux critères recherchés sera opérationnelle avant la fin novembre.

Lancement de RésoSanté

Fort de cette expérience, Nordine El Ouachmi a créé début octobre la marque RésoSanté, qui sera lancée d'ici la fin de l'année. L'objectif est de développer ce rapprochement par affinités professionnelles dans le secteur médical, où un potentiel important a été identifié.

« Nous avons intégré Montpellier Capital Santé et des médecins nous appellent car ils s'intéressent à notre solution pour s'installer, déclare Nordine El Ouachmi, qui a déjà noué un partenariat avec le faiseur d'agenda médical partagé Mondocteur.fr.

L'entrepreneur ambitionne ainsi entre autres de contribuer à répondre à certaines problématiques de désertification médicale, en permettant à des praticiens de partager des espaces dans des zones en souffrance.

Enfin, le dirigeant est sur le point de lancer une levée de fonds, de 1 M à 1,4 M€. Alors que Bureaux & Co emploie à ce jour huit personnes, son objectif est de créer une équipe de développeurs en interne, de recruter un CTO, et de renforcer le développement commercial, le marketing et la communication. Une vingtaine de personnes pourraient être recrutées au 1e semestre 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :