Hérault Habitat pose la 1e pierre de son futur siège social

 |   |  500  mots
Jean Pierre Pugens (DG Hérault habitat), Jean-Luc Bergeon (conseiller régional Occitanie), Vincent Gaudy (président de Hérault Habitat) et Michèle Dray-Fitoussi (conseillère municipale de la Ville de Montpellier), le 27 octobre 2017 à Montpellier.
Jean Pierre Pugens (DG Hérault habitat), Jean-Luc Bergeon (conseiller régional Occitanie), Vincent Gaudy (président de Hérault Habitat) et Michèle Dray-Fitoussi (conseillère municipale de la Ville de Montpellier), le 27 octobre 2017 à Montpellier. (Crédits : DR)
L’office public HLM Hérault Habitat reconstruit son siège social dans le quartier du Petit Bard, à Montpellier. Le 27 octobre, la pose de la 1e pierre de ce programme, qui intervient dans un contexte national tendu pour les organismes publics de logements sociaux, a fait office de symbole…

L'événement vient percuter une actualité des plus moroses. Le 27 octobre, Hérault Habitat, l'office public HLM (OPH) du Conseil départemental de l'Hérault, a organisé la pose de la première pierre du projet de reconstruction de son siège social à Montpellier.

L'occasion, pour les dirigeants de l'organisme, de tirer à nouveau la sonnette d'alarme sur l'avenir des structures HLM, qu'ils estiment menacé par le projet de loi de finances pour 2018.

« Non, Hérault Habitat ne dort pas sur un tas d'or !, s'exclame Vincent Gaudy, le président de l'office public HLM. Cette démarche du gouvernement arrive au moment où la France a le plus besoin de logements sociaux... »

Et le président de pointer les conséquences des mesures gouvernementales annoncées si elles étaient appliquées : un rythme de production annuel de logements sociaux actuel de 300 à 550 qui tomberait à une centaine, du fait d'une enveloppe d'investissement diminuée de 5,5 M€ en 2018.

Rester au Petit Bard

La reconstruction du siège social, datant des années 1980, était devenue une nécessité. Le choix a été fait de le maintenir en plein cœur du quartier du Petit Bard.

« On ne pouvait pas tourner le dos à ce quartier », assure Vincent Gaudy.

L'ancien siège social a donc été démoli en 2017, les agents travaillant dans des locaux provisoires en attendant la construction d'un nouvel immeuble. Conçu par les architectes Jean-Michel Miramond et Marc Galligani, le bâtiment comprendra trois volumes et offrira 3 000 m2 de bureaux. Il s'agira d'un bâtiment à énergie positive (Bepos), dont la construction sera conduite avec le BIM (building Information Modeling), c'est-à-dire une maquette numérique.

Les rez-de-chaussée de deux immeubles de logements voisins seront quant à eux réhabilités, offrant 1 300 m2 supplémentaires pour des activités annexes de l'OPH. Enfin, le projet prévoit 32 places de stationnement en sous-sol, ainsi que trois parkings extérieurs de 83 places au total.

Estimé à 8 M€, le programme devrait être livré en septembre 2018, permettant aux 90 agents (sur 189 en tout) qui travaillent au siège social de se regrouper sur ce site reconstruit.

« Faire du lien social, c'est mieux »

Dans le même temps, l'office public HLM entame la réhabilitation d'un immeuble de logements voisin qui comprendra des logements sociaux destinés entre autres à des personnes âgées, mais aussi des locaux pour accueillir des associations.

« Faire de la pierre, c'est bien, faire du lien social, c'est mieux, déclare Jean-Pierre Pugens, le directeur général de Hérault Habitat. Nous ferons venir dans cet immeuble des personnes âgées du quartier qui occupent aujourd'hui des logements trop grands pour elles. Ainsi, elles libéreront leurs logements tout en restant dans le quartier, et d'autres familles pourront bénéficier de grands logements. Par ailleurs, nous faisons un travail avec les associations du quartier et des associations d'envergure nationale comme Emmaüs ou l'APIJE (insertion professionnelle, NDLR) pour leur mettre à disposition des locaux et leur permettre de déployer leur actions sur le quartier. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :