A Montpellier et Sète, des loyers hauts et des revenus bas

 |   |  607  mots
(Crédits : Christine Caville)
Le 14 novembre, l’ADIL Hérault a livré les résultats et analyses de l'observatoire des loyers des territoires de Montpellier et de Sète au 1er janvier 2016. La tendance déjà observée se pérennise : des loyers élevés mais stables.

Les observatoires locaux des loyers de Montpellier et de Sète font partie du réseau national des observatoires des loyers, lancé en 2013 sous l'égide du Ministère du Logement et qui regroupe...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :