Exavision se développe dans la défense anti-drone

 |   |  406  mots
Le système Hologarde, auquel Exavision est associée, déploie une défense anti-drones sur sites sensibles tels que les aéroports
Le système Hologarde, auquel Exavision est associée, déploie une défense anti-drones sur sites sensibles tels que les aéroports (Crédits : REUTERS/Carlo Allegri)
L'entreprise gardoise Exavision annonce qu'elle a été retenue, cet été, dans le consortium associé au projet Hologarde, porté par la DGAC. Elle fournira, en novembre, sa technologie optronique en vue de tester ce futur système de défense anti-drone, et de sa possible industrialisation.

Exavision, fabricant de systèmes optroniques embarqués basé à Milhaud (30), annonce à Objectif Languedoc-Roussillon qu'il a été sélectionné, en juillet 2017, dans le pool de PME associées...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :