Computacenter : le site montpelliérain stratégique pour l’avenir

 |   |  624  mots
Arnaud Lépinois et Chris Webb, lors de la visite d'inauguration du site de Computacenter à Pérols, le 9 avril 2015.
Arnaud Lépinois et Chris Webb, lors de la visite d'inauguration du site de Computacenter à Pérols, le 9 avril 2015. (Crédits : Christine Caville)
Le spécialiste anglais des services informatiques a inauguré son nouveau centre de services à Pérols, le 9 avril 2015. Le 15e du genre, où déjà 100 salariés travaillent. Une 2e vague de recrutement de 150 personnes est prévue à l’automne. Le groupe a annoncé 300 créations d'emplois en deux ans.

Deux ans que le dossier avait été ouvert, à l'époque par les services de Jean-Pierre Moure, alors président de Montpellier Agglomération. En lice avec d'autres grandes villes telles que Toulouse ou Bordeaux, la capitale languedocienne avait remporté la mise : le groupe anglais Computacenter, spécialisé dans les services et solutions informatiques, a inauguré son nouveau centre de services dans l'immeuble Le Liner, à Pérols (34), le 9 avril 2015.

« Nous avons choisi Montpellier pour trois raisons, explique Chris Webb, directeur groupe des opérations de services et n° 2 de Computacenter. Pour son bassin d'emplois, parce que IBM et Dell sont déjà implantés ici, et pour l'emplacement de ce bâtiment, très bien desservi par les transports. »

Le groupe, qui a investi 1,5 M€ pour cette implantation, a perçu diverses aides publiques pour son installation : 250 000 € de la part de la Région Languedoc-Roussillon, 250 000 € de la Montpellier Méditerranée Métropole, ainsi qu'une prime d'aménagement du territoire versée par l'État et qui peut se monter à 900 000 € selon le nombre d'emplois créés.

« Certes nous avons supprimé 150 emplois en France, mais nous en avons créé plus que 150, précise Arnaud Lépinois, directeur des managed services France. Notre balance nette de l'emploi restant donc positive, nous sommes éligibles à cette prime d'aménagement du territoire. »

Airbus, 1er client à Montpellier

Le groupe compte 14 000 salariés, en Angleterre, Allemagne et France essentiellement, un peu en Belgique et Suisse. Sur les 3,1 Mds € de chiffre d'affaires réalisés en 2014 par Computacenter (600 M€ en France), la moitié provient de l'activité de services d'infogérance informatique (110 M€ en France), parmi lesquels le « service desk » qui emploie 2 500 salariés et compte parmi ses clients des entreprises comme Volkswagen, Sanofi ou Airbus.

Le site de Montpellier est le 15e site dédié au « service desk ». L'entreprise occupe actuellement les 5e et 7e étages, et a d'ores et déjà mis une option sur le 6e étage en vue de son déploiement futur. Près de 50 % de l'activité du centre de services de Barcelone ont déjà été transférés à Montpellier, où 100 salariés travaillent déjà, dont 90 pour le seul client Airbus.

Guus Dekkers, directeur des systèmes informations chez Airbus, est venu apporter son témoignage de client : « Nous sommes très demandeurs de ce type de services. Chez Airbus, nous enregistrons 1 million d'incidents informatiques par an, soit 4 500 appels par jour, pour 150 000 utilisateurs dans le monde. 82 % des appels sont pris en charge en moins de 30 secondes ».

Une 2e vague de recrutements

Le siège de Computacenter en France est à Roissy, et 2 000 salariés travaillent sur le territoire français, notamment à Lyon, Aix-en-Provence, Toulouse, Nantes et Lille.

 « Le site de Montpellier est la pierre angulaire de notre stratégie de développement en France, particulièrement dans les services, annonce Isabelle Roux-Buisson, Country unit manager France. C'est un élément-clef du dispositif de développement dans la stratégie de réorientation du groupe vers une accélération des services, notre cœur de cible étant les grandes entreprises. »

Computacenter annonce que les effectifs du site montpelliérain devraient se monter à 110 d'ici la fin avril, et qu'une seconde vague de recrutements devrait démarrer en septembre prochain, visant à recruter 150 nouveaux collaborateurs.

« 100 % des salariés recrutés à Montpellier viennent de Pôle Emploi, précise Arnaud Lépinois. La moyenne d'âge est d'un peu moins de 30 ans et tous habitent dans une commune de la Métropole. »

Computacenter, centre de services de Montpellier, conférence de presse le 9 avril 2015.

Pendant la conférence de presse, Chris Webb, le directeur groupe des opérations de services chez Computacenter, encadré du président de Montpellier Méditerranée Métropole, Philippe Saurel, de la vice-présidente de la Région LR, Hélène Giral, et des principaux dirigeants du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :