Izika automatise la gestion des déplacements professionnels

 |   |  490  mots
Pierre Aulagne, président et cofondateur d'Izika, lance la version définitive d'un logiciel de gestion automatique des déplacements professionnels.
Pierre Aulagne, président et cofondateur d'Izika, lance la version définitive d'un logiciel de gestion automatique des déplacements professionnels. (Crédits : DR)
Izika, une solution logicielle qui simplifie la gestion automatique des déplacements professionnels, sort sa version définitive sur le marché le 1er septembre. La start-up lunelloise, créée par un ex-Dell, vise les 500 000 travailleurs indépendants français, utilisateurs potentiels du logiciel.

« Roulez sans compter ». Tel est le slogan affiché par la start-up Izika, créée en novembre 2014 à la pépinière d'entreprises lunelloise Via Innova par Pierre Aulagne et David Benavent. Elle lance officiellement son produit le 1er septembre 2015.

Les meilleures idées naissant de l'expérience, c'est parce qu'il passait un temps infini à calculer ses indemnités kilométriques que Pierre Aulagne, alors agent immobilier indépendant après avoir travaillé douze ans chez Dell Montpellier, a imaginé un logiciel qui le libérerait de cette tâche rébarbative et chronophage. Ainsi est née la solution Izika.

« Nous avons imaginé un logiciel qui automatise la gestion des déplacements professionnels et sa prise en compte comptable, explique Pierre Aulagne, le président d'Izika. Le système extrait les rendez-vous inscrits dans un agenda Google, récupère les adresses pour calculer les distances et les frais kilométriques. L'agenda fait office de base déclarative pour le fisc. »

Capture d'écran Izika

Une version pour les grandes entreprises

Mais le président d'Izika voit plus loin et annonce une ambition plus large pour cet outil de travail.

« Aujourd'hui, notre logiciel est destiné aux professionnels indépendants qui utilisent leur véhicule personnel, et nous devrions franchir les 300 utilisateurs d'ici fin août, précise-t-il. Courant 2016, nous sortirons une version pour les grandes entreprises, dotée d'une console de management qui permettra de mesurer et de prendre en compte la fatigue des salariés selon le temps qu'ils passent sur la route. La cartographie interactive permet en effet de visualiser les trajets afin de les optimiser, d'éviter des allers-retours inutiles, de passer moins de temps sur la route, de générer moins d'émissions de CO2 et de faire des économies. »

Suite à une levée de fonds en décembre 2014, quatre nouveaux investisseurs sont entrés au capital d'Izika. Et l'entreprise a obtenu en juillet dernier un prêt d'honneur de 40 000 € par Crealia, qui a permis le recrutement d'un responsable technique en vue du lancement commercial au 1er septembre. Le logiciel peut s'acquérir au prix de 90 € HT par an.

« Nous travaillons beaucoup avec les cabinets d'expertise comptable car ils peinent tous les ans à récupérer les frais kilométriques auprès de leurs clients afin de les inclure au bilan de l'entreprise, déclare Pierre Aulagne. Ils seront de bons ambassadeurs... Et nous avons prévu de recruter une quinzaine de personnes en 2016 pour faire du growth hacking (techniques innovantes de e-marketing permettant d'accélérer le développement d'une start-up, NDLR). »

Selon le chef d'entreprise, « la France compte un million d'indépendants, dont 47 % qui déclarent des indemnités kilométriques ». Ce qui représente quelque 500 000 utilisateurs potentiels.

« Il y a de nombreux pays dans le monde qui possèdent le même type de système d'indemnités kilométriques, fait observer Pierre Aulagne. En 2017, nous nous attaquerons au marché européen, et ensuite aux Américains. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2015 à 16:03 :
Je te souhaite tout le meilleur dans cette aventure Pierre Aulagne, et j'espère que ce concept va devenir incontournable

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :