Start-up : Wezr choisie par l'accélérateur californien The Refiners

 |   |  462  mots
Stéphane Diner et Vincent Crosnier, cofondateurs de Wezr
Stéphane Diner et Vincent Crosnier, cofondateurs de Wezr (Crédits : Wezr)
Wezr (capteur météo connecté) a annoncé, le 13 mars, qu'elle participera à la 2e promotion de The Refiners, le programme d'accélération cofondé par Géraldine Lemeur à San Francisco. La start-up montpelliéraine entend poursuivre sur sa lancée, avec une levée de fonds de 4 à 5 M€ aux États-Unis d'ici la fin 2017.

Fabricant d'une station de météo connectée basé au BIC de Montpellier, Wezr annonce qu'il figure parmi les dix start-ups sélectionnées par The Refiners, le programme d'accélération cofondé par Géraldine Lemeur à San Francisco en 2016. Au sein de cette 2e promotion, qui résidera dans les locaux de l'accélérateur situé en centre-ville de la cité californienne, la pépite montpelliéraine bénéficiera d'un accompagnement pour intégrer en trois mois, du 20 mars au 10 juin, "tous les codes de la Silicon Valley", distante à moins de 50 km de là.

"Notre ambition a toujours été de nous rôder sur le marché français, avant d'aller très vite vers le marché américain, explique Stéphane Diner, cofondateur de Wezr. En Europe, on est confrontés à de nombreuses langues, de nombreuses frontières, ce qui suppose une logistique plus compliquée. Par comparaison, les États-Unis sont plus ouverts aux objets connectés et aux sports outdoor, l'une de nos cibles. Par la suite, avec un ou plusieurs succès américains à notre actif, nous reviendrons en Europe."

Une levée de fonds aux États-Unis en 2017

Au cours du 1er mois, Wezr rencontrera une centaine de mentors, partenaires de The Refiners. Parmi les noms cités : LinkedIn, Samsung, Waze, ou encore Facebook, à travers la Sétoise Fidji Simo, responsable vidéo au sein du réseau social américain et marraine de cette 2e promotion.

Au cours des deux mois suivants, Wezr pourra bénéficier de séances plus ciblées, auprès d'un pool de 80 mentors invités, afin de faire évoluer son produit "au plus des désidératas du marché américain", selon Stéphane Diner.

L'objectif de Wezr est de prolonger cette phase d'accélération par une nouvelle levée de fonds, après celle réussie, en 2016, pour un montant de 700 000 € réunis auprès de business angels et de particuliers, et complétés par bpifrance.

"Nous comptons lever entre 4 et 5 M€ auprès d'investisseurs américains, annonce Stéphane Diner. La sélection par The Refiners nous offre cette opportunité, que nous souhaitons concrétiser d'ici la fin 2017. Elle nous permettra de doubler nos effectifs, en passant de 10 à 20 salariés, sur des fonctions de développeurs et de force commerciale principalement."

En France, Wezr activera à la fin mars le lancement commercial de sa station météo, avec une priorité donnée aux magasins de sports nautiques et de sports outdoor (une centaine de boutiques ciblées dans un premier temps). "Nous souhaitons toucher d'abord les clients météo-dépendants, et constituer un réseau d'utilisateurs qui vont s'engager pour notre produit, plutôt que passer par de grands réseaux", conclut Stéphane Diner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :