Pourquoi les fondateurs d'Aquafadas quittent la société

 |   |  357  mots
Claudia Zimmer, cofondatrice d'Aquafadas, lors du Lab'Objectif 2017, le 2 mars à Montpellier
Claudia Zimmer, cofondatrice d'Aquafadas, lors du Lab'Objectif 2017, le 2 mars à Montpellier (Crédits : Eric Durand)
Le groupe japonais Rakuten franchit un cap décisif dans l'intégration d'Aquafadas : après le rachat de la société montpelliéraine par sa filiale Kobo en 2012, le Japonais vient de filialiser en direct Aquafadas pour développer de nouveaux services. Les deux fondateurs, Claudia Zimmer et Matthieu Kopp, sont remplacés par des cadres de Rakuten.

Après le rachat à 100 % d'Aquafadas, en 2012, par la société canadienne Kobo (livre électronique), filiale du groupe japonais Rakuten, ce dernier va plus loin d'ans l'intégration de la PME montpelliéraine et annonce qu'il la filialise en direct.

Le but de l'opération, dévoilée le 20 mars, est d'utiliser l'expertise d'Aquafadas en matière de publication numérique afin d'"agréger les différents services BtoB et BtoC proposés par Rakuten", en ciblant spécialement ses clients engagés dans une démarche de transition numérique.

Un nouveau management à Montpellier

Créée en 2006 par Claudia Zimmer et Matthieu Kopp, Aquafadas est spécialisée dans le développement de solutions pour l'édition numérique sur tablettes et smartphones, et s'est également fait connaître, via sa branche AveComics, comme éditeur de bande dessinée numérique.

Suite à cette opération, les deux fondateurs quittent la société, tout en restant conseillers de Rakuten pendant une phase de transition, et sont remplacés à Montpellier par Thomas Ribreau et Florian Lemoine, nommés respectivement directeur technique et directeur de l'innovation d'Aquafadas.

"Mon objectif était de créer une relation plus étroite avec le groupe Rakuten afin de booster la croissance de la société que Matthieu et moi avons créée il y a dix ans, réagit Claudia Zimmer. Je suis impatiente de voir les nouveaux projets émerger de ce partenariat."

D'autres ambitions à l'international

Au niveau de Rakuten, ce sont le vice-président exécutif Yasufumi Hirai et le vice-président de la filiale Overdrive, Koichiro Takahara, qui deviennent président et directeur général d'Aquafadas. Ce dernier était déjà, précédemment, le représentant d'Aquafadas au sein du groupe japonais.

"Je suis impressionné par les solutions techniques créées par Aquafadas, autant que par la qualité, la créativité et l'agilité de ses équipes, déclare Yasufumi Hirai. Mon objectif est de mettre à profit cette expertise au sein du groupe Rakuten et d'accroître leur présence à l'international."

Aquafadas, qui compte 61 salariés, dispose de bureaux à Paris et New York, et d'un réseau de partenaires dans 40 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :