IoT : AwoX s'envole en Bourse après un contrat record avec Eglo

 |   |  371  mots
Alain Molinié, P-dg d'AwoX
Alain Molinié, P-dg d'AwoX
Le fabricant montpelliérain d'ampoules connectées a annoncé, le 4 avril, la signature d'un contrat avec l'Autrichien Eglo, leader européen des luminaires d'intérieur. L'accord porte sur 145 000 ampoules, soit autant que la totalité des ventes d'AwoX en marque propre ou marque partenaires en 2016. Le titre d'AwoX s'est aussitôt envolé de 55 % à l'ouverture de la Bourse.

Après un premier accord signé en novembre 2016 pour la fabrication de solutions de smart lighting (éclairage intelligent), le Montpelliérain AwoX monte d'un cran dans sa collaboration avec la société autrichienne Eglo, premier fournisseur en Europe de luminaires. Le contrat révélé le 4 avril porte sur une commande de 145 000 ampoules et modules pour l'équipement de la maison, soit "plus que la totalité des ventes réalisées sous marque AwoX et sous marque partenaires en 2016", souligne le P-dg, Alain Molinié.

L'annonce de ce contrat s'est traduite, le lendemain, par une spectaculaire envolée en bourse du titre d'AwoX, première société européenne d'objets connectés (IoT) cotée depuis 2014 : + 55 % à l'ouverture. Si AwoX et Eglo ne communiquent pas sur le montant du contrat, celui-ci pourrait générer, selon la société de bourse Gilbert Dupond, 3 M€ d'activité.

Extension de le diffusion en Europe

Si l'accord de 2016 ne portait que sur quelques produits, le nouveau partenariat inclut plusieurs dizaines de produits au sein de la gamme développée par AwoX. Il se traduit également par une extension de la zone de diffusion à plusieurs pays d'Europe, au-delà des grandes surfaces de bricolage partenaires d'Eglo en France.

"Le smart home ne décollera que si les acteurs tels qu'AwoX se positionnent comme précurseurs, et comme partenaires d'industriels qui veulent rentrer sur ce marché et étendre leur offre, commente Alain Molinié. C'est le sens de cet accord avec Eglo, comme celui que nous avions signé avec Schneider Electric en 2016."

Cabasse va mieux

Sur le front de l'audio, AwoX indique, par ailleurs, la bonne santé retrouvée de sa filiale Cabasse, le fabricant d'enceintes haut de gamme repris en 2014. Après plusieurs années en négatif au moment de cette acquisition, la marque a bouclé 2016 en progression de 3 %.

"Nous avons fourni un important travail de structuration commerciale et produits, en repensant toute l'offre de la marque, en boostant la production dans l'usine de Brest, et en créant 23 points de vente en France en fin d'année 2016, poursuit Alain Molinié. Nous prévoyons d'ailleurs d'en créer 20 de plus cette année."

Présente dans 30 pays, AwoX (60 salariés) table sur un chiffre d'affaires de 12,8 M€ en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :