CGI passe le cap des 1000 salariés en Occitanie

 |   |  423  mots
(Crédits : Edouard Hannoteaux)
Implanté à Montpellier et Toulouse, le Canadien CGI (services informatiques) poursuit une politique de recrutement soutenue : le groupe vient de passer la barre des 1 000 salariés en région, et a programmé 250 embauches sur les deux sites d'ici un an. Son offre de services s'élargit aussi, avec notamment de nouveaux développements autour de l'IA à Montpellier.

Cinquième acteur mondial des services en technologies de l'information, le Canadien CGI vient d'atteindre le cap des 1 000 salariés en Occitanie (10 000 en France). L'agence toulousaine a enregistré 150 embauches en douze mois, tandis que le site de Montpellier (où sont positionnés 350 des 470 salariés de son centre d'excellence Occitanie) reste sur un plan de marche ambitieux : les effectifs passeront de 350 à 450 collaborateurs d'ici la fin 2017.

Attention soutenue aux jeunes profils

Dans les douze mois à venir, ces ambitions ne fléchissent : CGI a programmé 250 recrutements, dont 175 à Toulouse, et 75 à Montpellier. Traditionnellement, le groupe porte un effort particulier sur la formation et le recrutement des jeunes diplômés : le site de Montpellier accueille actuellement 30 stagiaires et 30 alternants, avec un taux de recrutement de 70 à 90 % à l'issue.

Cet effort vers les jeunes va lui aussi s'amplifier avec la création, annoncée par CGI en avril, de sa propre École de développeurs, qui sera mise en route à la rentrée 2017. Elle se répartit en six antennes (ou "classes") françaises, dont l'une positionnée à Toulouse pour l'Occitanie. Quelque 180 Bacheliers sont espérés sur le plan national dès cette 1e promo.

"Chaque classe recevra une trentaine d'alternants, pour un parcours de formation de trois ans et trois mois, détaille Pierre-André Babinot, vice-président du centre d'excellence CGI, à Montpellier. La majorité d'entre eux pourront se voir proposer un CDI en fin de cursus. Nous essayons, par ailleurs, de faire labelliser "école du numérique" cette École de développeurs CGI, comme Xavier Niel vient de le faire (pour son école informatique 42, NLDR)."

Nouveaux développements à Montpellier

Par ailleurs, chacun des deux sites régionaux de CGI est lancé dans l'approfondissement de son offre. L'agence de Toulouse a créé un centre sur la cybersécurité pour le marché français en novembre 2016, alors que le centre d'excellence de Montpellier, positionné sur l'innovation et la transformation digitale, lance de nouveaux développements dans l'intelligence artificielle, le machine learning et les chatbots (agents informatiques intelligents capables de dialoguer avec les utilisateurs).

"Nous avons créé un showroom à Montpellier en début d'année pour mettre en oeuvre notre savoir-faire et permettre aux clients de toucher du doigt les cas d'usage, poursuit Pierre-André Babinot. Il ne s'agit pas de montrer un petit chatbot destiné à 30 utilisateurs, mais de valider un outil capable de supporter la charge une fois positionné sur le portail d'un grand compte qui reçoit plusieurs centaines de milliers de visites par jour."

Le groupe CGI gère 68 000 collaborateurs dans le monde et des revenus de 10 Mds $ canadiens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :