Orange prépare l’été connecté des vacanciers en région Occitanie

 |   |  666  mots
Patricia Goriaux, directrice d'Orange Sud.
Patricia Goriaux, directrice d'Orange Sud. (Crédits : Orange)
Le 20 juin, Orange a présenté le dispositif mis en place pour assurer un été connecté aux nombreux vacanciers de la région Occitanie. L’opérateur s’appuie notamment sur une étude Kantar TNS qui révèle que 92 % des Français emmènent dans leurs bagages au moins un appareil permettant de se connecter à internet…

Patricia Goriaux, directrice Orange Sud, a présenté le 20 juin les moyens mis en œuvre par l'opérateur sur son réseau mobile pour répondre aux importants besoins en connectivité attendus par les vacanciers qui se déplaceront vers l'Occitanie cet été.

« Nos équipes sont à pied d'œuvre depuis quelques mois pour préparer un été connecté, assure-t-elle, s'appuyant sur une étude Kantar TNS pour expliciter les besoins estivaux. 83 % des Français disent vouloir ralentir leurs usages de connectivité durant les vacances. Pourtant, 92 % des vacanciers emportent au moins un équipement leur permettant de se connecter. Soit en moyenne 2,1 smartphones par famille. »

La directrice l'assure : "Orange investit dans le réseau mobile là où ça compte pour ses clients". Et comme chaque été, le déplacement massif des Français nécessite d'adapter et de renforcer les réseaux pour répondre aux usages croissants en internet mobile des vacanciers.

Pas de vacances sans connexion !

Car comme le fait apparaître l'étude Kantar TNS, la connexion participe aussi à la réussite des vacances : « Pour un Français sur deux, il est compliqué, voire impossible, d'envisager des vacances sans connexion », et « pour 50 % d'entre eux, la présence d'un réseau permettant de se connecter à internet conditionne le choix du lieu de villégiature ».

Résultats : en vacances, les clients Orange utilisent davantage leurs équipements mobiles, augmentant de 95 % le volumes de données internet mobile sur les plages, et de 37 % les appels.

Quels sont les usages faits de ces données internet mobiles ?

« 76 % des Français envoient des photos ou vidéos à leurs amis et proches, c'est la grande tendance, explique Patricia Goriaux. Les moyens de partage privilégiés sont pour 71 % les SMS ou messageries instantanées. Viennent ensuite la voix, puis, pour 35 %, les réseaux sociaux. Une bonne connexion permet à 57 % des Français de garder le contact, et  90 % des parents d'enfants de moins de 21 ans ont des contacts réguliers avec leurs enfants. Autre usage : la géolocalisation, qui est devenue plus qu'un réflexe, qui rassure. »

Route, rail, plages

Et les vacances démarrent dès le trajet : s'informer sur la route, divertir les enfants, trouver un itinéraire bis, chercher un hôtel ou réserver la visite d'un site touristique...

« Orange investit sur les lieux de transport, déclare la directrice d'Orange Sud. Nous améliorons la qualité du réseau mobile sur les autoroutes et sur les grandes lignes TGV. »

En France, 24 autoroutes sont équipées en 3G et 4G. En Occitanie, les autoroutes A61, A62, A64, A68 et A9 sont dotées de la 3G, et l'A9 sera équipée en 4G fin 2017.

Côté rail, les lignes TGV Paris-Lyon et Lyon-Marseille sont équipées en 3G, et trois autres le seront à compter du 13 juillet : Paris-Tours-Bordeaux, Paris-Le Mans-Rennes et Paris-Lille.

Enfin, et parce que les vacances riment pour beaucoup avec plages ou montagne, 30 stations balnéaires, environ 120 plages et 20 stations de montagne sont couvertes par la 4G en Occitanie.

Par ailleurs, des moyens complémentaires (antennes mobiles) pour le trafic saisonnier sont déployés sur des lieux très fréquentés, ou pour des événements d'envergure, type festivals, férias ou Tour de France.

« En 2016, le record de trafic en 4G a été atteint au Cap d'Agde, à La Grande Motte et au Grau-du-Roi, souligne Patricia Goriaux. Nous ajoutons des relais complémentaires pour des événements particuliers. C'est l'Electro Beach, le 15 juillet à Port Barcarès, qui détient le record régional de connexions simultanées, avec 2 300 mobiles. »

Quelques millions

Pour préparer l'été, les équipes d'Orange définissent un plan d'investissement dès le mois de septembre précédent pour l'année suivante. En Occitanie, « c'est quelques millions d'euros investis, et des moyens humains mais à effectifs constants », précise Patricia Goriaux.

En Occitanie, 2 490 salariés construisent, entretiennent et réparent les réseaux Orange, dont 1 009 salariés en Languedoc-Roussillon. En 2017, l'opérateur a opéré 150 recrutements de CDI en Occitanie (70 % pour les réseaux).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2017 à 12:25 :
Bonjour,vivant dans le 34 et client orange,il y a effectivement de gros soucis au niveau du reseau mobile depuis quelques semaines et bien pire ces derniers jours.Sachant que la population augmente fortement dans ces régions touristiques il est bien dommage de voir qu'aujourd'hui en 2017 orange avec ses compétences et ses capitaux n'ai toujours pas résolu ce problème et je ne parle pas de la fibre.....
a écrit le 22/06/2017 à 14:22 :
Orange met plus d'énergie et de moyen à satisfaire les touristes plutôt que de résoudre les problèmes existants depuis des années sur son réseau ADSL à Montpellier. Mais çà on le savait déjà ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :