Perpignan veut séduire la production de "Game of Thrones"

 |   |  295  mots
La ville de Dubrovnik a vu sa fréquentation touristique bondir de 10 % après avoir accueilli le tournage de GOT
La ville de Dubrovnik a vu sa fréquentation touristique bondir de 10 % après avoir accueilli le tournage de GOT (Crédits : DR)
Alors que la diffusion de l'avant-dernière saison de "Game of Thrones" a débuté le 16 juillet, l'agence économique Perpignan Méditerranée Invest confirme qu'elle poursuit ses démarches auprès des producteurs pour accueillir un tournage. Dans un seul pays comme l'Irlande, la série-phénomène a déjà généré 140 M€ de retombées touristiques.

Perpignan Méditerranée Invest veut surfer sur le "set-jetting", cette mode touristique autour des décors ayant servi pour une film ou une série - et, en l'occurrence, pour Game of Thrones. L'agence de développement économique de la Communauté urbaine perpignanaise confirme qu'après avoir déposé un dossier de candidature en ce sens en 2015, elle poursuit ses démarches auprès de la production pour accueillir un des tournages de la série-phénomène diffusée par HBO.

De fortes retombées économiques

D'après une étude publiée par le Times, l'Irlande du Nord à elle seule aurait enregistré 140 M€ de retombées économiques locales depuis le début du tournage de Game of Thrones, et bénéficié de 900 emplois créés en six ans. De même, la ville de Dubrovnik (Croatie) a vu sa fréquentation touristique bondir de 10 %, avec 8,7 M€ de retombées économiques à la clef.

Pour sa part, Trip Advisor vient de publier son Top 10 des destinations touristiques les plus demandées par ses utilisateurs après diffusion dans Game of Thrones. Elles se répartissent entre des pays comme la Croatie, l'Islande, le Royaume Uni, l'Irlande du Nord, Malte et l'Espagne.

Plusieurs sites catalans proposés

Tout en poursuivant ses efforts pour séduire d'autres productions (Game of Thrones vient d'entamer la diffusion de son avant-dernière saison), Perpignan Méditerranée Invest a proposé plusieurs sites aux producteurs de la série, dont le château d'Opoul, le Campo Santo et le Palais des Rois de Majorque. La communication de l'agence utilise, à cette occasion, ce visuel :

Selon une étude du centre de recherche Tourism Competitive Intelligence réalisée en 2012, le "set-jetting" aurait concerné 40 millions de touristes dans le monde cette année-là.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/07/2017 à 16:09 :
sans faute d'orthographe cela aurait été encore mieux ...
Réponse de le 22/07/2017 à 21:18 :
Les faute ont ni fais pa esxpre sa peu arivait a toutun chaquin
a écrit le 20/07/2017 à 10:11 :
"La communication de l'agence utilise, à cette occasion, ce visuel :"

Un visuel qui va évidemment parler à des clients américains qui n'ont absolument aucune idée de ce qu'est le rugby pour la plupart. C'est donc plus une communication de Perpignan sur sa volonté de faire partie de la série qu'une réelle et profonde conviction.

Bah cela reste de la communication hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :