Vacalians lance sa franchise Tohapi

 |   |  857  mots
Le groupe sétois Vacalians, spécialisé dans l'hôtellerie de plein air, possède 47 campings en propre.
Le groupe sétois Vacalians, spécialisé dans l'hôtellerie de plein air, possède 47 campings en propre. (Crédits : DR)
Le 8 novembre, dans le cadre du salon SETT (tourisme) à Montpellier, le groupe sétois Vacalians, connu pour sa marque de camping Tohapi, a annoncé le lancement de sa franchise. Il vise les 50 premiers franchisés dans les trois ans.

C'est dans le cadre du salon annuel des équipements et techniques de tourisme (SETT) de Montpellier, le 8 novembre, que le groupe sétois Vacalians, spécialisé dans l'hôtellerie de plein air depuis bientôt quinze ans, a fait le lancement officiel de sa franchise sur sa marque de séjour Tohapi, créée en 2014.

Contrairement à d'autres secteurs comme l'hôtellerie, la grande distribution ou l'immobilier, l'hôtellerie de plein air compte peu de franchises, la plus connue étant à ce jour le gardois Yelloh ! Village (82 franchisés). Alors pourquoi lancer une franchise maintenant ?

« Nous avons au préalable souhaité mettre de l'ordre dans notre portefeuille de marques afin de rendre notre offre distincte et avoir un savoir-faire à transmettre », répond Christophe Alaux, président du Directoire.

Un marché de 10 Mds €

Au terme de ce travail, le groupe Vacalians se structure autour de trois métiers : les séjours en camping (marque Tohapi et Tohapi naturiste, soit 47 campings dont trois naturistes, et 204 campings partenaires), la distribution (Canvas Holidays, 700 destinations campings distribuées dans 19 pays) et les services B2B (centrale d'achats Gain, 1 400 campings adhérents). Soit au total 25 000 emplacements commercialisés, 12 millions de visiteurs web en 2017 et 1,2 millions de vacanciers accueillis par an.

« Le marché de l'hôtellerie de plein air est un marché de 10 Mds € en Europe pour 26 000 campings, en croissance de 3 % et plutôt de 5 % sur les segments premium, contextualise Christophe Alaux. La consolidation du secteur est en marche : en France, les groupes et chaînes regroupent 12 à 13 % des campings, soit 25 % des emplacements et plus de 51 % du chiffre d'affaires en France, qui se situe autour de 2 Mds €. Un tiers des réservations a basculé chez les tours opérateurs et 70 % des français réservent camping en ligne. »

La bataille du digital

Le groupe annonce également avoir fait des investissements importants sur la formation de ses salariés (création d'une académie de formation pour les saisonniers), sur les process clients, sur la qualité de l'hébergement avec un plan pluriannuel d'investissements, et enfin sur le digital.

Ce dernier segment, on le comprend, est l'un des nerfs de la guerre dans la bataille concurrentielle que mènent les acteurs de l'hôtellerie de plein air. Près de trente personnes sont dédiées au digital, et Christophe Alaux évoque des « investissements massifs » sur ce segment. Aujourd'hui, le groupe possède trois plates-formes de distribution (Écosse, Pays-Bas et Sète), et annonce 48 sites web traitant en 9 langues.

« En trafic web, en 2017, Tohapi est devenue la 1e marque camping sur Google en référencement naturel et référencement payant », ajoute Christophe Alaux.

En 2017, Vacalians réalisera un chiffre d'affaires de 161 M€, dont 100 M€ sur la seule marque Tohapi et 50 % en sites propres. Son ambition est de doubler ce chiffre d'affaires d'ici 2020.

"La puissance d'une marque"

Avec sa franchise, le groupe souhaite élargir son offre de destinations, et au-delà, booster sa puissance commerciale et le référencement naturel digital de la marque Tohapi.

« Dans un marché de l'hôtellerie de plein air en profonde transformation, Tohapi entend renforcer ses liens avec les campings indépendants pour les accompagner dans leur mutation, déclare Christophe Alaux. Avec l'ambition de construire une relation durable de partenariat avec nos franchisés, nous entendons leur apporter les meilleures solutions dans la gestion, la distribution, l'animation et le développement de leurs campings. La puissance d'une marque comme Tohapi, notre force de commercialisation importante et notre maîtrise du digital sont les atouts majeurs pour permettre aux campings indépendants de mieux faire face à la concurrence et de trouver rapidement un équilibre tout en augmentant leurs ventes et leurs marges. »

50 franchisés d'ici trois ans

Les sites franchisés rejoindront le réseau Tohapi dans une des deux gammes de la chaîne, Malin ou Privilège, sur un contrat d'une durée de quatre ans. Le franchiseur leur promet une augmentation de leurs ventes de l'ordre de 10 % par an au cours des trois premières années, et l'accès aux services proposés par la centrale d'achats Gain.

Les conditions financières pour rejoindre le réseau de franchisés Tohapi prévoient notamment un kit de communication de 7 500 €, « qui seront totalement réinvestis dans du marketing pour le franchisé », précise Christophe Alaux. Le groupe prendra une commission de 2 % sur le chiffre d'affaires total hébergement et de 15 % sur le chiffre d'affaires hébergement généré à partir des canaux de distribution Tohapi.

Des conditions que le président du Directoire présentent comme « 10 à 15 % moins chères que chez les concurrents ».

Les candidats à la franchise devront répondre à certains critères : se prévaloir à minima de 3*, disposer d'au moins 120 à 150 emplacements, de proposer des équipements comme un complexe aquatique, la proximité de la mer, d'un lac ou d'un site exceptionnel, de la restauration sur place et une vraie qualité d'hébergement.

Vacalians ambitionne de fédérer 50 franchisés dans les trois ans, dans un premier temps en France. Une dizaine de sites sont à l'étude et pourraient être lancés en 2018.

Le groupe sétois a été récemment distingué lors du 1er Gala des Ambassadeurs d'Occitanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :