Le Village by CA hébergera de 15 à 20 start-ups

 |   |  716  mots
(Crédits : Crédit Agricole du Languedoc)
Le Crédit Agricole du Languedoc a annoncé que l'appel à candidatures pour son projet d'accélération de start-ups en post-incubation, Le Village by CA, s'étendra du 1er mars au 14 avril 2017. Une trentaine de groupes et sociétés régionales viendront coacher, en fin d'année, la 1e promo qui se composera de 15 à 20 pépites.

Le site du Village by CA, le projet d'accélérateur du Crédit Agricole du Languedoc (CAL), est actuellement en cours de construction au sein du complexe de [email protected] Center, à Montpellier-Odysseum, et ouvrira en décembre prochain. En attendant, la banque vient de lancer l'appel à candidatures, qui s'étendra du 1er mars au 14 avril, destiné à constituer la première promotion de pépites qu'elle accueillera dans ses murs.

Se différencier d'une offre locale riche

Le Village by CA de Montpellier sera un maillon supplémentaire dans le réseau d'accélérateurs que bâtit le Crédit Agricole au niveau national, et qui compte sept sites à ce jour (23 en fin d'année). Localement, le concept du village est de s'inscrire en complément de l'offre d'incubation et d'accélération existante, déjà spécialement fournie sur Montpellier et sa région.

"A côté de l'offre publique régionale de 21 pépinières (dans le réseau Synersud, NDLR) qui héberge des entreprises en incubation, entre zéro et cinq ans, et à côté de l'offre privée d'accélérateurs tels que le CFE, Axéléo ou Sprint Montpellier, qui propose du monitoring professionnel mais sans hébergement, nous aurons une offre différente, détaille Laurent Brieu, responsable de l'expertise entreprise et de la nouvelle économie au sein de CAL. Le Village by CA sera un accélérateur de croissance post-incubation sans spécialisation sectorielle, avec hébergement. Nous nous adressons aux start-ups ayant déjà un accès au marché, plutôt en sortie de pépinière, pour qui il s'agit de pousser l'accompagnement un peu plus loin."

L'appel à candidatures vise donc à former la 1e promotion de 15 ou 20 start-ups du Village montpelliérain, selon cette procédure : un jury composé de partenaires se réunira à la fin avril pour entendre les startuppers candidats défendre leur dossier sous forme de pitch, avant de voter selon le principe d'un partenaire = une voix. Dans les autres Villages du Crédit Agricole, cette phase a déjà généré l'envoi de plus de 100 dossiers de candidatures par promotion dans le passé.

Une trentaine de partenaires attendus

La notion de "partenaire" est centrale au concept de Village, puisque l'accompagnement offert aux start-ups hébergées sera assuré pour une bonne part par des groupes ou des sociétés de la région intervenant sous forme de mentoring, sur des thématiques intéressant l'accélération de croissance telles que la stratégie, l'innovation, la distribution, la finance ou le team building. "Soit un total de 400 à 800 heures de mentorat gratuit", précise Laurent Brieu.

Une trentaine de partenaires sont attendus par CAL. La moitié a déjà signé, et la banque révèle que le promoteur GGL, l'informaticien IBM, et le groupe spécialiste des services aux collectivités Nicollin sont les "premiers partenaires ambassadeurs" du Village by CA. Parmi les autres noms évoqués : Orchestra, Axiome Associés, Union Matériaux, Comeca, Urbasolar, JVWeb, Quadran, etc.

"IBM n'investit pas massivement partout en France, mais agit plutôt physiquement sur les sites où le groupe est déjà implanté, tels que Paris, Lille ou Montpellier, souligne Frédérique Letellier, Business Development Manager d'IBM Montpellier. Au Village by CA, nous proposerons des ateliers où les start-ups pourront toucher à nos outils sur le cloud, dans une démarche de R&D visant des profils d'ingénieurs. Nous organiserons aussi de quatre à cinq séminaires sur des thématiques telles que le cloud, l'intelligence artificielle, la gouvernance de la data ou la cybersécurité."

Comme tous les Villages du Crédit Agricole, celui de Montpellier comptera lui aussi son "maire", c'est à dire un permanent qui sera chargé de présider le comité de sélection et d'assurer ensuite l'animation au quotidien du site. C'est Olivier Chalon, ex-responsable du pilotage du Languedoc à CAL, qui a été choisi pour assurer cette fonction.

"Je définis mon rôle comme celui d'un facilitateur qui doit accompagner les start-ups dans leur développement commercial, en facilitant les mises en relation dont elles auront besoin pour grandir, indique-t-il. En effet, le Village va aussi accueillir le centre d'affaires de CAL, ce qui représente de grandes opportunités de fertilisations croisées."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2017 à 9:09 :
Bonjour,

Où peux ton trouver cet Appel à Projet?

A bientôt.
Réponse de le 17/03/2017 à 21:30 :
Bonjour,
Il suffit de m'envoyer un mail, je vous enverrai le dossier de presse et le formulaire de candidature
A bientôt

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :