Le Village by CA dévoile sa 1e promotion de start-ups

 |   |  499  mots
Le jury de Village by CA, réuni le 27 avril, pour sélectionner sa 1e promo de start-ups
Le jury de Village by CA, réuni le 27 avril, pour sélectionner sa 1e promo de start-ups (Crédits : CAL)
Après un comité de sélection assuré par le Crédit Agricole du Languedoc et les partenaires du projet, Le Village by CA a présenté, le 12 mai, la liste des 15 start-ups sélectionnées pour intégrer l'accélérateur post-incubation bâti par la banque. Celui-ci ouvrira en décembre 2017.

Convoqué le 27 avril dans les locaux du Crédit Agricole du Languedoc, à Maurin (34), le comité de sélection réuni pour Le Village by CA vient de livrer son verdict : 15 start-ups ont été choisies, sur une liste de 24 pépites présélectionnées. Ce jury rassemblait les quatre partenaires-ambassadeurs du projet d'accélérateur post-incubation (IBM, le groupe Nicollin, le groupe GGL et le Crédit Agricole du Languedoc) et neuf partenaires sponsors (Union Matériaux, SOCRI, Urbasolar, Valeco, Orchestra, Comeca, PVB, Axiome Associés et In Extenso Innovation).

Un large spectre couvert

Ces 15 start-ups sont :

  • La Valériane : e-santé
  • Ecofilae : valorisation des eaux usées
  • We Are Learning : serious games pour les RH, la formation...
  • Soledge : serveur audio multiroom
  • Plussh : live stream HD
  • Enerfip : financement participatif pour la transition énergétique
  • Namae Concept : ingénierie du nom
  • Keetiz : plate-forme pour bons d'achat et réductions
  • LKSpatialist : plate-forme dédiée aux métiers du foncier
  • Novaform : formation sociale et médico-sociale en ligne
  • Sens Digital : commerce connecté
  • Thais Soft : gestion hôtelière en ligne
  • Net Acheteur : réseau de chasseurs immobiliers
  • Arthur Dupuy : signature olfactive
  • SeqOne : séquençage haut débit du génome

Les quatre premières d'entre elles sont, dans cet ordre, parrainées par les quatre ambassadeurs mentionnés-dessus. "Ils avaient le droit de préempter une start-up, même si elle était mal notée, indique Olivier Chalon, maire du Village by CA, chargé d'animer la structure. On peut constater que ce choix s'est fait en rapport avec l'activité du parrain, comme pour Nicollin avec l'assainissement (Ecofilae, NLDR), ou en rapport avec les sujets qu'il veut pousser localement, comme pour IBM avec la e-santé (La Valériane, NDLR)."

Des modalités variables

La Village by CA, qui sera mis en route en décembre prochain, assurera des programmes d'accélération de durée variable, comprise entre un an et trois ans (La Valériane), ou bien sur des sujets précis (accélération à l'international, etc.), en fonction des souhaits exprimés par ces start-ups - qui ont toutes fait la démarche de solliciter le projet, et non l'inverse. De même, certaines ont choisi d'y implanter leur siège (pour la durée du programme) et d'autres non.

"Arthur Dupuy et SeqOne vont rester hébergées au BIC de Montpellier, car elles relèvent encore de l'incubation", cite Olivier Chalon. Le maire du Village indique, par ailleurs, que cette liste, n'est pas close, le Crédit Agricole du Languedoc, au vu de son histoire, souhaitant par exemple recruter d'autres start-ups dans l'agritech.

D'ici l'ouverture, le planning des prochaines semaines sera occupé par des ateliers collaboratifs où les start-ups vont définir et dimensionner les différents bureaux et espaces de co-working au sein de la structure. Le Village by CA, au final, s'étendra sur plusieurs niveaux (2 000 m2 au total) au sein d'une tour de [email protected] Center, le quartier d'affaires en cours de construction à proximité d'Odysseum, à Montpellier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :