MatchUpBox sécurise les fichiers partagés

 |   |  421  mots
Didier Collin de Casaubon, Fondateur de MatchUpBox
Didier Collin de Casaubon, Fondateur de MatchUpBox (Crédits : D.C.)
Protection des données partagées, cryptage de fichiers : MatchUpBox, créée aux États-Unis et hébergée au Mibi, à Montpellier, lancera en avril 2015 son outil Tego. Accompagnée par le BIC et LRI, l’entreprise s’appuie sur un laboratoire et deux sociétés montpelliéraines.

Protection des données partagées, cryptage de fichiers, MatchUpBox, créée aux États-Unis et hébergée au Mibi, lancera en avril 2015 l'outil Tego. Accompagnée par le BIC et LRI, l'entreprise s'appuie sur un laboratoire et deux sociétés montpelliéraines.

D'abord créée aux États-Unis en décembre 2011 pour absorber les financements nécessaire à sa R&D, MatchUpBox s'est installée au Mibi en août dernier après avoir créée une entité française en février 2014.

« Grâce au programme Young Entrepreneurs Initiative du Consulat de France à Boston et du Ministère des Affaires Etrangères remporté l'an dernier, nous avons pu choisir de nous installer à Nice Sophia Antipolis ou Montpellier, raconte Didier Collin de Casaubon, fondateur. Notre choix s'est porté vers la capitale languedocienne pour son écosystème attirant d'incubateurs d'entreprises et ses universités. »

Le principe de Tego se traduit par un petit boitier branché sur secteur, connecté en wifi à plusieurs terminaux : ordinateurs, tablettes, téléphones mais aussi objets connectés. Sous l'ombrelle Tego, qui crypte et indexe les données, l'utilisateur choisit de protéger les fichiers qu'il souhaite partager et crée, ainsi, un réseau de confiance avec d'autres utilisateurs. À court terme, celui-ci pourra également opter pour différents degrés de cryptage.

Tego se déclinera sous la forme d'un boitier ou d'une application, à la convenance de l'utilisateur. Pour développer Tego, MatchUpBox s'appuie sur KeepCore en charge du développement des applications ainsi que sur Pilag, entreprise de design qui se chargera de la conception du boitier.

MatchUpBox a transféré il y a deux semaines son centre de R&D à Montpellier, concrétisé surtout par ses droits de propriété intellectuelle et par trois personnes en cours d'installation. Tego devrait sortir en avril 2015 après plus de trois années de R&D dont l'investissement s'élève à 400 000 $.

« Si la phase commerciale débutera au printemps 2015, le mode de distribution et son prix sont en cours de réflexion, précise le fondateur. Le marché américain, d'ores et déjà en phase pilote, sera durant six mois le premier à tester commercialement le produit. »

Fin 2015, MatchUpBox table sur quelques milliers d'utilisateurs. MatchUpBox est accompagné par le BIC ainsi que par LRI.

 « Le LRI nous permet de nous appuyer sur le laboratoire Praxiling, spécialisé dans l'identité digitale, avec qui nous venons de signer une collaboration de dix-huit mois. Ils effectueront un audit de notre interface afin de recueillir les premiers retours d'utilisateurs. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2014 à 23:45 :
Bravo Montpellier !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :