Care Labs lève 5,2 M€ et muscle son offre autour du Chèque Santé

 |   |  407  mots
Care Pay est l'un des nouveaux produits de Care Labs, déployé autour du Chèque Santé
Care Pay est l'un des nouveaux produits de Care Labs, déployé autour du Chèque Santé (Crédits : Care Labs)
La société montpelliéraine émettrice du Chèque Santé annonce, le 3 février, qu'elle vient de lever 5,2 M€ auprès d'IXO et Soridec. Des fonds destinés à accélérer le développement de Care Labs, qui va doubler ses effectifs et bâtir une "usine monétique" avec le lancement de trois nouveaux produits.

Care Labs, société montpelliéraine créée en 2014 et connue comme l'inventrice du Chèque Santé, va élargir sensiblement son offre autour de son produit vedette. Forte d'une levée de fonds de 5,2 M€ réussie auprès du Toulousain IXO Equity (pour 4 M€) et du Montpelliérain Soridec (200 000 €), déjà présent aux tours de table antérieurs, elle lance en effet trois nouveaux produits.

Une nouvelle "usine monétique"

Care Labs crée simultanément Care Pay (une solution de paiement et de tiers payant dématérialisée), 1001 docteurs (un moteur de prises de rendez-vous en ligne destiné aux professionnels et aux patients), et Carebook (un carnet de santé intelligent).

"Il s'agit de bâtir un nouvel écosystème autour de notre coeur de métier, qui reste le Chèque Santé, le premier titre prépayé pour les prestations et produits de santé, commente Vincent Daffourd, président de Care Labs. Nous construisons une "usine monétique" qui va nous permettre de gérer le parcours du patient de bout en bout, avec les titres Chèque Santé et Care Pay, et les deux autres produits s'inscrivant en amont et en aval."

Par ailleurs, Care Labs, après l'ouverture d'un bureau à Londres en janvier 2017, veut aussi accélérer son implantation sur les marchés anglo-saxons (États-Unis, Canada, Grande-Bretagne). Elle mise, pour cela, sur un nouveau produit également : une carte prépayée, qu'elle lancera au cours du 3e trimestre 2017.

"La où les professionnels de santé français sont réticents à accepter les cartes prépayées, leurs homologues anglo-saxons ont, au contraire, l'obligation de s'équiper d'un terminal de paiement électronique, note Vincent Daffourd. Nous lançons donc à leur intention une carte prépayée par l'employeur, qui utilisera le réseau d'un émetteur tel que Master Card."

Plus de 100 M€ de flux

Care Labs compte enfin, grâce à ces fonds, consolider ses bases : la société veut doubler ses effectifs, en les portant de 20 à 40 salariés, dont 32 sur son siège de Montpellier, sur des profils de commerciaux notamment. "Grâce à une évolution réglementaire prévue en mars 2017, nous allons pouvoir commercialiser tous nos produits directement auprès des RH", explique Vincent Daffourd.

À ce jour, le réseau de Care Labs compte 28 000 professionnels de santé conventionnés. La société s'est vue confier 104 M€ de volume de garanties, et affiche un prévisionnel de 6 M€ de chiffre d'affaires sur 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :