Lunchr recrute chez Facebook

 |   |  336  mots
Loïc Soubeyrand lance une phase de recrutements médiatiques pour sa foodtech
Loïc Soubeyrand lance une phase de recrutements médiatiques pour sa foodtech (Crédits : Edouard Hannoteaux)
La plate-forme de précommande pour le déjeuner créée par Loïc Soubeyrand (ex-Teads) à Montpellier se déploie sur les stores en ligne depuis le 20 avril et active son déploiement commercial. En mettant les moyens : la start-up vient de recruter l'ex-responsable grands comptes de Facebook. Objectif : atteindre les 600 ou 700 établissements partenaires à Paris d'ici la fin 2017.

Après plusieurs mois de bêta tests à Montpellier et à Paris, Lunchr est disponible depuis le 20 avril sur l'AppStore et Google Play. La plate-forme de prise de commandes sur place ou à emporter, créée à Montpellier en début d'année par Loïc Soubeyrand, ex-CEO de Teads, entre en phase de développement commercial en multipliant les partenariats avec les restaurants indépendants et les grandes enseignes.

Des recrutements de prestige

Pour accélérer sur ces segments, la foodtech montpelliéraine annonce le recrutement de David Deslandes, ex-responsable grands comptes de Facebook France entre 2014 et 2016, et directeur de la régie de Deezer précédemment. D'autres annonces de recrutement dans le top management de groupes ou plates-formes en vue devraient suivre.

"Je connais David depuis des années, et la relation de confiance qui en découle est un élément primordial pour moi, commente Loïc Soubeyrand. Il va nous apporter son expérience et sa séniorité dans la gestion de grands comptes comme il le faisait chez Deezer et Facebook. La réussite d'un projet tel que Lunchr dépend étroitement de son équipe et de sa capacité à déployer commercialement la technologie."

La R&D montpelliéraine va se muscler

Lunchr, à ce jour, a signé 130 partenariats : 30 à Montpellier et une centaine à Paris, où la start-up va concentrer tous ses efforts avant d'annoncer son arrivée dans d'autres métropoles. Le déploiement dans la capitale, assuré par six commerciaux actuellement, a débuté dans le IIe arrondissement, qui sera bientôt suivi des Ier, IXe, Xe, et XIe arrondissements, avant d'achever la couverture de Paris.

"Nous espérons atteindre le cap des 600 à 700 établissements et enseignes partenaires d'ici le mois de septembre", évalue Loïc Soubeyrand.

Sur la base de ce développement, Lunchr a positionné son pôle commercial à Paris. La foodtech conserve toutefois son siège et sa R&D à Montpellier, où elle emploie trois personnes. De cinq à six recrutements sont prévus en local d'ici la fin 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :