CES de Las Vegas : les clones 3D d’Anatoscope séduisent les acteurs médicaux

 |   |  310  mots
Anatascope développe des clones numériques en 3D de patients à destination des professionnels de santé,
Anatascope développe des clones numériques en 3D de patients à destination des professionnels de santé, (Crédits : Anatascope)
Après la clôture du CES 2016, le 9 janvier, Objectif Languedoc-Roussillon fait un dernier retour d’expérience auprès d’Anatoscope, créatrice de clones 3D de patients. Vérifiant l’intérêt croissant pour cette technologie, la start-up montpelliéraine a noué des contacts avec divers laboratoires.

Anatoscope, créée en août 2015 par François Faure et Frédéric Vanmeer à Montpellier, développe des clones numériques en 3D de patients à destination des professionnels de santé, pour essayer de mettre en place des traitements virtuels avant d'agir directement sur le patient.

Les domaines visés sont essentiellement l'orthopédie et l'orthodontie, dans un premier temps. Présents au CES 2016, les dirigeants d'Anatoscope sont venus trouver des partenaires technologiques mais aussi médicaux désireux d'utiliser le logiciel aux États-Unis. En terme de veille, François Faure recherche également des solutions spécifiques d'impression 3D et de scan corporel.

Un intérêt croissant du secteur médical

Au terme de la journée du 8 janvier, la start-up montpelliéraine a fait état de plusieurs partenariats noués au cours de cette semaine, avec notamment des laboratoires dentaires souhaitant intégrer la solution en 2016. D'autre part, un équipementier médical s'est montré intéressé quant à la capture d'anatomie en mouvement dans le secteur de la rééducation fonctionnelle.

« Il existe un modèle général de clone qui est ensuite alimenté par les données du patient issues de sa propre imagerie (radio, scanner, empreinte optique...), explique François Faure. La solution logicielle d'Anatoscope conçoit le clone bio-mécanique et dès lors, le professionnel peut tester virtuellement les traitements liés à la pathologie du patient. »

Anatoscope (cinq salariés), qui est hébergée au BIC de Montpellier depuis septembre dernier et qui fait partie du programme d'accélération collaboratif Start2You, a récemment été lauréate de la 1e édition de HITS (Health IT from South), opération dédiée à la santé connectée organisée en novembre 2015.

Retrouvez ci-dessous notre vidéo sur Anatoscope (réalisation : TVSud Montpellier), tournée à l'occasion de sa sélection par Start2You :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :